Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Les acteurs de l’assainissement réfléchissent sur la mise en œuvre de l’Assainissement Total Pilote Par la Communauté (ATPC) en Côte d’Ivoire

Les acteurs de l’assainissement réfléchissent sur la mise en œuvre de l’Assainissement Total Pilote Par la Communauté (ATPC) en Côte d’Ivoire

Source : www.ivoireactu.net

Document sans nom L’ambition du gouvernement ivoirien de faire de l’amélioration du cadre de vie des populations avec un accent particulier sur celles vivant en milieu rural, une de ses priorités a trouvé un écho par la mise en place d’une politique d’assainissement visant à mettre fin à la défécation à l’air libre initiée par le Ministère de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme. Pour relever les défis liés à ce fléau, le Ministère en charge de l’Assainissement, à travers la Direction de l’Assainissement en milieu Rural (DAR) organise en partenariat avec l’Unicef, du 20 au 24 mars à Yamoussoukro, un atelier sur la définition des mécanismes de gestion, de pérennisation, de passage à échelle et de financement de l’ATPC en Côte d’Ivoire. Cette rencontre qui regroupe plusieurs participants dont les autorités préfectorales, les collectivités territoriales et les acteurs du secteur, se veut inclusive. C’est pourquoi, lors de son intervention, la Première Responsable Eau, Assainissement et Hygiène de l’Unicef, a relevé les actions collégiales des acteurs du secteur, qui ont permis d’augmenter la proportion de la population rurale ayant accès à un assainissement amélioré de 8% en 2012 à 16% en 2016. Toutefois, elle a reconnu que malgré ces progrès appréciables, les défis de la durabilité des acquis et le passage à échelle des interventions de l’assainissement devront être adressés. L’oratrice a donc préconisé d’analyser en profondeur le contexte de ces défis en vue de définir les orientations nécessaires pour les résorber. Prenant la parole le Directeur de Cabinet, représentant le Ministre Claude Isaac DE, a reconnu que l’accès à l’assainissement est un des enjeux majeurs de ce vingtième siècle. Après avoir souligné les nombreuses avancées réalisées dans la mise en œuvre des différents programmes en cours, le Directeur de Cabinet a signalé que 21,8% de la population nationale, dont 39% en milieu rural, n’ont pas de latrines et pratiquent la défécation à l’air libre. Il a appelé à un soutien plus accru des partenaires au développement et une forte implication des collectivités locales aux fins d’atteindre l’ODD 6.2 à savoir : « assurer d’ici 2030, l’accès de tous, dans des conditions équitables, à des services d’assainissement et d’hygiène adéquats et mettre fin à la défécation à l’air libre, en accordant une attention particulière aux besoins des femmes, des filles et des personnes en situation vulnérable ». Il importe de préciser que cet atelier sera organisé en groupes de travail qui discuteront autour de sous-thèmes précis, l’objectif visé étant l’amélioration continue des acquis de la mise en œuvre des chantiers de l’assainissement en milieu rural.

Tags:

A- A A+