Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Ouverture à Abidjan de la 27è Assemblée générale des aéroports africains

Ouverture à Abidjan de la 27è Assemblée générale des aéroports africains

Source : www.ivoireactu.net

Document sans nom La 27ème Assemblée générale annuelle de la section Afrique du Conseil international des aéroports (ACI), une organisation fédérant des sociétés aéroportuaires mondiales, s’est ouverte lundi à Abidjan autour du thème du défi de la sécurité et de la sûreté dans les aéroports africains, a constaté APA sur place. Près de 400 professionnels du transport aérien en provenance des cinq continents prennent part à ces assises qui dureront deux jours. « Le secteur du transport aérien, facteur déterminant de la croissance économique d’un pays occupe une place primordiale. Il est donc aux yeux du gouvernement ivoirien, nécessaire de dynamiser ce secteur afin de booster l’économie nationale. Cette conférence a pour objectif de dresser le bilan de la sécurité et de la sûreté des aéroports africains », a expliqué Benjamin Bakary Soro, le directeur de cabinet du ministre ivoirien des transports dans une allocution d’ouverture de cette rencontre internationale. Poursuivant, il s’est félicité de la construction de plusieurs infrastructures à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan par la société AERIA ( Aéroport international d’Abidjan) qui en a la gestion, estimant que ces investissements ont permis de faire de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, « la vitrine de notre économie et une référence en Afrique de l’ouest». Selon le représentant du ministre Amadou Koné, les aéroports africains sont condamnés à travailler ensemble pour se conformer aux standards internationaux. Avant lui, le président du conseil d’administration de la société Aéroport international d’Abidjan (AERIA), concessionnaire de l’aéroport d’Abidjan, le général Abdoulaye Coulibaly, a relevé le bien-fondé du thème de cette rencontre internationale, soulignant dans la foulée que « l’avion reste de nos jours le moyen de transport le plus sûr». Cette conférence, a pour sa part fait savoir Ali Tounsi, le secrétaire général de ACI Afrique, devrait permettre « d’identifier les problèmes de sécurité et de sûreté et de discuter de la nécessité de la collaboration pour réduire les écarts, améliorer la supervision et faciliter l’implémentation des systèmes de gestion de la sécurité et de la sûreté». Par ailleurs, a ajouté M. Tounsi, cette rencontre, mettra l’accent sur les nouvelles menaces, l’importance de l’innovation et des nouvelles technologies pour garantir la sécurité et la sûreté des aéroports. Il a conclu en faisant remarquer que le secteur du transport aérien africain fait face à de nombreux défis au nombre desquels, « on note la faiblesse de la sécurité et de la sûreté avec un niveau en dessous de la moyenne mondiale». La première journée de cette conférence sera meublée par des discussions et des échanges autour des défis de la sécurité dans les aéroports africains. Quant à la deuxième journée, pendant laquelle, se tiendra l’Assemblée générale annuelle proprement dite, il s’agira entre autres, de débattre de l’état de la sécurité en Afrique et la certification des aérodromes.

Tags:

A- A A+