Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Le service Orange Money compte 40 millions de clients et est présent dans 17 pays 10 ans après son lancement

Le service Orange Money compte 40 millions de clients et est présent dans 17 pays 10 ans après son lancement

Source : www.ivoireactu.net

Document sans nom Lancée pour la première fois en Côte d’Ivoire en 2008, la solution de mobile money d’Orange est aujourd’hui un des principaux moteurs de croissance du Groupe, annonce un communiqué publié ce vendredi 28 septembre 2018. Au moment où elle fête son 10ème anniversaire, le service qui compte aujourd’hui 40 millions de clients, est présent dans 17 pays et a atteint 26 milliards d’euros de transactions sur l’année 2017. Le service ne cesse d’évoluer au bénéfice des populations, des entreprises, des institutions et des gouvernements. Pour Alioune Ndiaye, Directeur Général d’Orange Middle East and Africa (OMEA), « Orange Money est un réel contributeur au développement économique et sociétal en Afrique et s’inscrit dans notre stratégie d’opérateur multiservice, partenaire de la transformation numérique en Afrique et Moyen-Orient ». Ce succès a été bâti sur l’accessibilité et l’universalité du service. En effet, cette solution de transfert d’argent et de paiement mobile pour les populations peu ou pas bancarisées a bâti son succès sur l’accessibilité et l’universalité du service, permettant à des millions de personnes d’effectuer des transactions financières de manière instantanée, sécurisée et fiable via leur téléphone portable. « Aujourd’hui, le service est proposé dans 17 pays d’Afrique et compte 40 millions de clients, dont 13 millions utilisent le service chaque mois. Avec une dynamique de croissance qui s’accélère et un chiffre d’affaires en progression de 60 % de 2016 à 2017, Orange Money est devenu un des principaux relais de croissance du Groupe sur le continent, notamment en Côte d’Ivoire, au Mali, au Burkina Faso, au Sénégal et au Cameroun. Dans certains pays, le service permet à près de 50% des utilisateurs d’accéder à des services bancaires dans un environnement caractérisé par une faible bancarisation », souligne le communiqué.

Tags:

A- A A+