Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

350% d’augmentation de capital en 2017

350% d’augmentation de capital en 2017

BRVM :

Source : www.ivoireactu.net

Document sans nom La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) a enregistré une augmentation de capital de 350% en 2017. C’est ce qui ressort du bilan dressé par le Directeur Général de la BRVM, le Dr Edoh Kossi Amenounve le 17 janvier 2018, au cours d’une cérémonie qui a eu pour cadre le siège de l’institution. La BRVM a enregistré 9 augmentations de capital en 2017 contre 2 en 2016. Ce qui s’est traduit par une introduction de 336,8 milliards de FCFA contre 37,4 milliards en 2016 soit une augmentation de 800,53 %. Au niveau des volumes de transactions, 217,77 millions de titres ont été échangés au cours de l’année écoulée contre 194,828 millions en 2016. Ce qui représente une augmentation de +11,78 %. Le taux de rendement est passé de 3,57 % en 2016 à 5,38 % en 2017. Au titre des nouvelles introductions en bourse, 2017 a enregistré 02 nouvelles introductions. Ce qui porte à 08 le nombre d’introduction sur la période 2014-2017 contre 02 introductions au cours des 4 années précédentes (2010-2013). Concernant les indices boursiers, ils ont été en constante régression au cours de l’année précédente. Ainsi l’Indice BRVM Composite s’est chiffré à 243,06 points contre 292,17points en 2016. Soit un repli de 16,81 %. Ce fut également le cas pour l’Indice BRVM 10 qui s’est chiffré à 219,65 points contre 261,95 points en 2016, soit chute de 16,15 %. S’agissant de la capitalisation boursière, le Marché des actions a enregistré une baisse de 11,29% passant de 7 706 milliards en 2016 à 6 836 milliards de FCFA en 2017. Le Marché obligataire quant à lui a engrangé 2 970 milliards de FCFA contre 2 509 milliards en 2016. Soit une augmentation de 18,34 %. Sur la valeur des transactions, de 409,26 milliards en 2016, l’on est passé à 267,6 milliards de FCFA, soit un repli de 34,61 %. En dépit de certains résultats à la baisse, le Directeur général Edoh Kossi a tenu à rassurer sur le fait que ‘’la BRVM n’est pas une situation de Krach boursier’’. Bien au contraire elle est en train de relever d’importants défis. Le dr Edoh Kossi Amenounve en veut pour preuve la 3eme place occupée par la BRVM dans le classement des bourses africaines les plus performantes sur ces 5 dernières années. Pour la période 2018 - 2020, la BRVM se donne pour missions d’inciter des Grandes Entreprises Publiques et Privées, à se faire coter à la BRVM - Inciter également des PME à se faire coter sur le Troisième Compartiment - Faire la promotion régionale et internationale (Road-Shows) – Procéder à la Création d’un Marché pour les Ressources Minières (Mines, Pétrole et Gaz etc.) - Inciter au lancement des obligations de la diaspora par les Etats de l’UEMOA – Faire Adhérer la BRVM au WFE (World Federation of Exchanges) en tant que membre à part entière – et enfin Créer un Marché pour les venture capital. Le clou du Plan d’actions de la BRVM sera l’achèvement de l’intégration des Marchés de capitaux de la CEDEAO en 2020. La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières représente 10% du PIB de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA).

Tags:

A- A A+