Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Xi'an, première étape de la visite d'Etat du président Macron en Chine

Xi'an, première étape de la visite d'Etat du président Macron en Chine

Source : http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20180108-xian-visite-macron-emmanuel-brigitte-discours-raffarin

Document sans nom Trois jours de visite d'Etat en Chine pour le président français. Une première dans l'Empire du Milieu pour Emmanuel Macron depuis son élection en mai dernier. Ce lundi 8 janvier 2018 à Xi'an, dans le centre du pays, le chef de l'Etat a voulu insister sur des symboles historiques et culturels avant de prononcer son premier discours. A peine descendu de l’avion, Emmanuel Macron s’est rendu avec son épouse Brigitte, qui était pour l’occasion habillée de rouge, aux couleurs de la République populaire de Chine, sur le site le plus célèbre de l'ancienne capitale impériale, l'actuelle Xi'an, dont l'histoire remonte à plus de 3 100 ans. Xi'an abrite la fameuse armée de terre cuite de l'unificateur de l'Empire chinois, Qin Shi Huang. La ville est considérée comme le berceau de la civilisation chinoise. Le choix opéré par la présidence française pour les premiers pas du couple Macron dans le pays est donc un geste important pour ses hôtes.L'ancien Premier ministre français Jean-Pierre Raffarin, représentant spécial du gouvernement auprès des autorités chinoises, rappelle que Xi'an, « c'est un peu le site phare de la route de la Soie, d’une part. Donc, c'est un message sur la route de la Soie. Et puis, c’est le respect de la civilisation chinoise. » Ce grand connaisseur de la Chine voit dans cette première étape une « marque d’intérêt pour les questions culturelles », de la part d'un « homme de culture ». Mais c'est aussi un passage obligé, lorsque l’on se rend à Xi'an. François Mitterrand, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy sont eux aussi venus sur ce site. « Le cheval qui dompte le dragon » Emmanuel Macron s’est ensuite rendu dans une pagode bouddhiste et à la mosquée de Xi'an - il y a une forte communauté musulmane dans cette ville. Puis il a prononcé le discours présenté comme le plus important de sa visite d'Etat. A l’Elysée, on avait bien insisté sur ce point en amont. Pendant plus d’une heure, le chef de l'Etat n’a cessé de mettre en avant les points communs de la France et de la Chine. Deux pays, deux civilisations, qui ont une relation évidente, a-t-il dit, et un destin évident, et bien sûr, de ce fait, doivent travailler ensemble selon lui.Et d'évoquer l'Afrique notamment, où Emmanuel Macron a appelé Pékin à mener des projets en commun, par exemple en matière de lutte contre le terrorisme et contre le changement climatique. Il a proposé de décréter une année franco-chinoise de la transition écologique pour 2018-2019 et de revenir tous les ans. Emmanuel Macron n’a donc rien laissé au hasard. Pour preuve, l'interview qu'il a donnée sur un site officiel, China.org, et un entretien télévisé sur une chaîne de télévision officielle, CCTV, ce lundi soir. Le président français, que l’on a baptisé ici « le cheval qui dompte le dragon », espère bien séduire les Chinois.

Tags:

A- A A+