Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

262,4 milliards de F CFA d’investissement pour la réhabilitation et le développement du chemin de fer Abidjan-Kaya

262,4 milliards de F CFA d’investissement pour la réhabilitation et le développement du chemin de fer Abidjan-Kaya

Source : www.ivoireactu.net

Document sans nom 262,4 milliards de F CFA, c’est le montant des investissements annoncés dans le cadre de la réhabilitation et la modernisation du chemin de Fer Abidjan-Kaya, dont les travaux ont été officiellement lancés ce lundi 4 décembre 2017 à Abidjan par le Ministre ivoirien de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’extérieur Ally Coulibaly, en présence des Ministres ivoirien des Transports Amadou Koné et de son homologue du Burkina Faso, Souleymane Soumala. Les travaux lancés ce jour vont permettre la modernisation et le développement des services de transport de marchandises et de voyageurs par train, avec plus d’un million de tonnes de marchandises et 250.000 voyageurs par an à partir de 2021. Ils vont également participé à la croissance de projets miniers notamment le transport du minerais de manganèse en provenance de la mine de Tambao (Burkina Faso). Selon la note conceptuelle relative au projet, les travaux vont consister à renouveler la plateforme et la super structure ferroviaire, la modernisation des ouvrages d’art et ouvrages hydrauliques, la restauration des gares et des ateliers de maintenance, l’assainissement des zones inondables, gares et voies stratégiques ainsi que la sécurisation des passage à niveau. Les travaux dureront huit ans et se feront en 2 phases, a annoncé le ministre Amadou Koné. La première phase consistera au renouvellement de 180 km de voie ferrée, la consolidation de 337 km de plateforme, la modernisation de 51 ouvrages et la rénovation de 30 gares. Le ministre Amadou Koné s’est félicité du lancement du projet, qui est le résultat d’une négociation qui a duré 4 ans. ‘’Il est clair pour nous que le rail continue d’occuper une place de choix parmi les moyens de transport les plus aptes à assurer le développement économique et social’’, a dit le ministre Amadou Koné. Poursuivant, le ministre ivoirien des Transports a indiqué que l’ambition des Etats de Côte d’Ivoire et du Burkina Faso est de construire un réseau de chemins de fer intégré dans la sous région ouest-africaine. ‘’La réalisation de ce projet d’envergure permettra d’assurer un meilleur avenir aux générations futures’’, a-t-il affirmé. Le Ministre des transports du Burkina Faso a dit sa foi en ce que ce projet va améliorer la vie des populations des 2 pays. ‘’Nous souhaitons qu’il reste un levier indispensable dans les échanges entre les deux pays’’, a-t-il dit. Il a, pour finir, insisté sur le respect des délais d’exécution des travaux. C’est en 2013 dans le cadre du Traité d’Amitié et de Coopération (TAC). qui lie les deux pays, que les Chefs d’Etats ivoirien et Burkinabé ont pris la décision de faire du chemin de faire Abidjan-Ouagadougou-Kaya, ‘’un instrument significatif de l’émergence des deux Etats’’.

Tags:

A- A A+