Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Conférence du CCT/UEMOA et Réunion des Ministres UEMOA à Grand-Bassam / L’appel du CCT/UEMOA aux Chefs d’Etats

Conférence du CCT/UEMOA et Réunion des Ministres UEMOA à Grand-Bassam / L’appel du CCT/UEMOA aux Chefs d’Etats

Décentralisation :

Source : www.ivoireactu.net

Document sans nom La ville de Grand-Bassam a abrité du 24 au 27 novembre 2017 à NSA Hôtel, la Conférence du Conseil des Collectivités Territoriales de l’Union Economique Monétaire Ouest Africaine (CCT/UEMOA) avec les Experts, les représentants de la Diaspora UEMOA, et la Réunion des Ministres de l’UEMOA. Au terme de trois jours de réflexion autour du thème : Décentralisation financière et coopération transfrontalière face aux défis du développement durable, des migrations et de l’emploi des jeunes dans l’espace UEMOA », une déclaration finale a été soumise aux Ministres de l’UEMOA en charge de la décentralisation et de l’aménagement du territoire. Ils devront la porter à la connaissance des Chefs d’Etats pendant les assises du 5ème Sommet Union Afrique-Union Européenne, qui se tiendra du 27 au 29 novembre à Abidjan. Cette déclaration a été précédée de différents discours, dont ceux du Ministre de l’Intérieur, Issa Diakité et du Président du CCT/UEMOA, François Albert Amichia, Ministre des Sports et des Loisirs, Maire de la Commune de Treichville. Dans son intervention le Ministre de l’Intérieur a, au nom du Président Alassane Ouattara, salué la justesse du thème de la Conférence et la mobilisation des Ministres de la sous-région. Issa Diakité, a, par la suite, plaidé pour la mise en place d’un cadre permanent de réflexion relatif à la décentralisation et aux Collectivités territoriales. Peu avant ce plaidoyer, la déclaration du Président du CCT/UEMOA a retenu l’attention des personnalistés, dont Paul Koffi Koffi, Commissaire en charge de l’aménagement du territoire et du transport du CCT/UEMOA, représentant Abdallah Boureima, Président de la Commission du l’UEMOA, le Maire et Préfet de Bassam, Dame Michèle Saban, Administrateur de la Banque Mondiale pour le Fonds des villes et des partenaires techniques et financiers auprès de l’UEMOA. « Au cours de ces trois jours de réflexion et de pertinentes analyses, nous sommes parvenus à nous entendre sur l’essentiel et à ouvrir la voie sous-régionale de l’intégration des peuples. Par notre engagement, voulions exprimer, sans ambages, à nos chefs d’Etats, l’impérieuse nécessité de permettre aux acteurs territoriaux de prendre toutes leur place dans le développement durable de notre sphère communautaire. Cela passe obligatoirement par une décentralisation financière encadrée, structurée », a souligné le Président François Albert Amichia. Tout en exprimant son infinie gratitude à Alassane Ouattara, Président de la République, François Albert Amichia a interpellé ses pairs. « Chers collègues, nous portons nous-mêmes les leviers de l’atteinte de nos résultats, et la décentralisation financière appelée de tous nos v½ux portera le sceau de notre ingéniosité, notre cohésion et de notre gestion rigoureuse et originale des ressources de nos territoires ». La déclaration finale du CCT/UEMOA a porté sur douze recommandations. Il s’agit, entre autres, d’assurer le dialogue, la coordination et le suivi des interventions des partenaires Techniques et financiers, de promouvoir et accompagner la mise en ½uvre des projets transfrontaliers, et d’assurer la synergie et la complémentarité entre les interventions. Ces recommandations seront, sans doute, entendues par les Chefs d’Etats pour le bonheur de l’UEMOA et ses 90 millions de populations.

Tags:

A- A A+