Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Bruno Koné s’enquiert des conditions de travail de la presse

Bruno Koné s’enquiert des conditions de travail de la presse

Sommet UA-UE :

Source : www.ivoireactu.net

Document sans nom Le ministre de de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, Bruno Nabagné Koné s’est enquis mercredi des conditions de travail de la presse nationale et internationale présentes pour la couverture du 5ème sommet Union africaine/Union européenne à Abidjan. Il a fait savoir que ce sont environ 700 journalistes qui sont venus de l’étranger pour la couverture de cet évènement dont l’ouverture ce jour. « Je suis venu dire mes encouragements à toute la presse dans son ensemble et voir dans quelles conditions elle travaille. Pour ce que j’ai vu jusqu’à présent, les conditions semblent satisfaisantes. Tout le monde est bien logé et pour nous, ils sont dans des conditions qui permettront la meilleure couverture possible de cet évènement », a-t-il déclaré. Commentant les discours d’ouverture, Bruno Koné s’est félicité de l’intervention de ce sommet après le scandale de marchandage d’esclaves en Libye. « Ce sommet va mettre l’accent sur les défis qui concernent la jeunesse de notre continent », a-t-il indiqué, optimiste quant à des solutions à ce phénomène qu’est l’immigration. « Pour ce qui concerne la Côte d’Ivoire, il faut savoir que 77% de la population a moins de 35 ans donc aucune politique sérieuse ne peut être menée si elle ne concerne pas directement cette jeunesse. Il est bon que les dirigeants soient conscients et qu’ils ciblent la jeunesse prioritairement dans tout leur plan de développement et je pense que c’est ce qui ressortira principalement des échanges qui ont commencé cet après-midi », a renchéri le ministre Koné Bruno. Selon lui, le continent africain a besoin d’investir le plus massivement possible dans son économie numérique. « C’est l’avenir, c’est la seule voie aujourd’hui pour trouver du travail à nos jeunes. Il est important que nous montrions ces outils comme une opportunité pour notre jeunesse, pour notre continent. Ces outils vont sans doute contribuer à améliorer les conditions de vie de nos populations », a conclu le ministre.

Tags:

A- A A+