Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Une école régionale de lutte contre le terrorisme en Côte d’Ivoire et un nouveau système de visa annoncés par Macron

Une école régionale de lutte contre le terrorisme en Côte d’Ivoire et un nouveau système de visa annoncés par Macron

Source : www.ivoireactu.net

Document sans nom La Côte d’Ivoire va accueillir dès le mois de juillet 2018 une école régionale de lutte contre le terrorisme, a annoncé le président Français Emmanuel Macron, à l’occasion du lancement des travaux de construction de la ligne 1 du Métro d’Abidjan. Le président Français a indiqué que cette école aura vocation de former les cadres des armées et notamment les forces spéciales engagées dans la lutte contre le terrorisme, "un fléau terrible" selon le président Français. Emmanuel Macron a réaffirmé l’engagement de la France à poursuivre son intervention dans la région Face aux Groupes terroristes. Il a rendu hommage aux victimes ivoiriennes et françaises de l’attaque terroriste de Grand Bassam le 13 mars 2016. Le président Français a annoncé la mise en place d’un nouveau système de visa dont la durée sera celle du passeport. Ce visa sera à destination des autorités gouvernementales, des élus, des enseignants chercheurs et de tous ceux dont les activités requièrent une présence régulière en France. Cette mesure s’inscrit dans la volonté du président français de "construire les bases d’un partenariat équilibré et responsable". Le président Français a souhaité la mise en place d’un système de double diplômes Français et Ivoirien de sorte à permettre aux étudiants désireux de poursuivre leurs études de le faire tout en restant en Côte d’Ivoire. Il a émis le v½u en accord avec les autorités ivoiriennes de faire de la Côte d’Ivoire "un hub de l’éducation et de la formation". Sur la construction du futur Métro d’Abidjan, Emmanuel Macron s’est félicité de ce que ce projet fait partie des plus gros investissements que la France ait engagé hors de son territoire. Cela, à en croire le président Français, dénote de ce que "la Côte d’Ivoire est un partenaire de premier plan pour la France". Il a insisté sur la mise en place d’un Comité de suivi des travaux, qui s’assure du respect des délais et des règles de déontologie en la matière, mais également de l’implication de PME ivoiriennes. "La vie des Ivoiriens va changer grâce à la coopération entre nos deux pays. Cela dans la responsabilité partagée", a conclu le président Feançais. Le Président Alassane Ouattara a dit La gratitude de la Côte d’Ivoire à son hôte pour l’accompagnement de la France dans la réalisation de la ligne 1 du Métro d’Abidjan. Il a rappelé les 100 millions d’euros d’appui budgétaire de la France en 2017 dans le cadre du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) ainsi que la 30 millions d’euros consacrés à la sécurité. "Ce projet est un motif de grande fierté. Il va impacter l’économie nationale", s’est réjoui le Chef de l’Etat Ivoirien. Selon Alassane Ouattara, ce projet va générer 2000 emplois. C’est plus de 500 mille passagers qui auront recours au Métro quotidiennement, a fait savoir Alassane Ouattara. "Le Métro d’Abidjan va bénéficier de toutes les technologies modernes", a assuré le président Ivoirien. Alassane Ouattara a dit l’ambition de la Côte d’Ivoire de "maintenir une forte croissance", ce qui explique la poursuite des investissements dans les infrastructures. Les deux chefs d’Etat ont réaffirmé leur condamnation de la traite des migrants en Libye. Et se sont engagés à tout mettre en ½uvre pour que des solutions soient trouvées à cette situation.

Tags:

A- A A+