Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

la France reste l’un des mauvais élèves de la zone euro

la France reste l’un des mauvais élèves de la zone euro

Budget:

Source : http://www.rfi.fr/economie/20171123-budget-france-reste-mauvais-eleves-zone-euro

Document sans nom Emmanuel Macron avait fait campagne sur la nécessité de respecter « les engagements européens de la France ». L’évaluation du premier budget de son quinquennat par la Commission européenne était donc très attendue. Selon Bruxelles, la France présente un « risque de non-conformité » avec les règles européennes. Elle fait partie des six pays épinglés par la Commission européenne. Lors d’un exercice semestriel désormais de routine, les gouvernements européens soumettent leur projet de budget national à la Commission européenne. Elle procède alors à une analyse approfondie de la conformité aux objectifs communs, publie son évaluation et formule des recommandations. L’Espagne et la France étant les derniers pays à se trouver encore sous le coup d’une « procédure en déficit excessif », l’appréciation officielle du premier projet de budget du quinquennat d’Emmanuel Macron était attendue, notamment sur le premier critère, celui du déficit courant. Ce dernier doit obligatoirement passer sous la barre des 3 % du PIB, ce qui est pour l’instant le cas pour la France cette année et en 2018, avec un déficit anticipé par la Commission à 2,9 %. « C’est bien, dit-on ici, mais la France reste malgré tout à la merci du moindre aléa. » L’autre critère concerne la dette publique cumulée. La Commission européenne remarque que le niveau de la dette française - 96,9 % du PIB en 2018 - dépasse de loin le seuil des 60 % prévu dans les traités. Mais il est souligné à Bruxelles que le nouveau gouvernement français ne pouvait effacer le produit de décennies de laisser-aller en l’espace de quelques mois seulement. Pour l’élève France, la Commission européenne, un instituteur connu pour la sévérité de ses notes, a donc délivré un satisfecit prudent. L’Hexagone fait tout de même partie, avec l'Italie, la Belgique, le Portugal, l'Autriche et la Slovénie, des six pays épinglés par la Commission européenne. Ailleurs, six pays, dont l’Allemagne, font figure d’élèves exemplaires.

Tags:

A- A A+