Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Le Directeur Général de l’Office National de la Population montre les pistes pour initier le changement démographique

Le Directeur Général de l’Office National de la Population montre les pistes pour initier le changement démographique

Journée Africaine de la Jeunesse :

Source : www.ivoireactu.net

Document sans nom Le Directeur Général de l’Office National de la Population (ONP), panéliste à l’occasion de la célébration de la Journée Africaine de la Jeunesse qui avait pour thème « tirer profit du Dividende Démographique en investissant dans la jeunesse». Le Directeur Général de l’Office National de la Population (ONP), Dr. HININ Moustapha, a représenté Madame le Ministre du Plan et du Développement, Madame Nialé KABA à la Journée Africaine de la Jeunesse dont la célébration était placée sous la présidence du Ministre de la Jeunesse, de l’Emploi des jeunes et du Service Civique. Intervenant sur le sous thème « Initier le changement démographique », Dr HININ a présenté l’état et l’évolution de la population ivoirienne avant de s’appesantir sur des solutions qui permettraient de tirer pleinement profit du dividende démographique qui est une exigence sur le chemin de l’Emergence. Le Directeur Général de l’ONP a rappelé qu’en Côte d’Ivoire, plus de 3 personnes sur 4 ont moins de 35 ans et les moins de 15 ans représentent 41% de la population. Il a aussi indiqué que selon les projections faites par l’Office National de la Population, une augmentation significative de la population pourrait être observée à l’horizon 2050 si la tendance actuelle était maintenue. En revanche, si des efforts accrus sont consentis en matière de santé sexuelle et reproductive ainsi qu’en matière de planification familiale, la population pourrait évoluer à un rythme raisonnable. Il a aussi mis en exergue le niveau encore très élevé du ratio de dépendance de la Côte d’Ivoire, comparativement aux pays émergents tels que l’Ile, la Corée du Sud, le Maroc et l’Afrique du Sud. Le niveau élevé de ce ratio met aussi en évidence l’étendue des charges sociales qui pèsent sur les ménages et l’Etat du fait de la structure de la population. De l’avis de Dr HININ, la Côte d’Ivoire devrait réussir un des défis majeurs qui est la maitrise de la fécondité ; d’autant plus que de celle-ci découlerait la transition démographique qui est l’une des conditions nécessaires pour la capture du Dividende démographique voir même de l’Emergence. Poursuivant ses propos, le Directeur Général de l’ONP s’est réjoui de l’opportunité offerte par la célébration de la Journée Africaine de la Jeunesse pour sensibiliser les populations. Selon lui, la contribution des jeunes à l’indice de fécondité de 36% couplée à la précocité des mariages et des rapports sexuels (pratiquement plus de 25% des jeunes sont rentrés en union avant l’âge de 18 ans) appellent à intensifier la communication pour le changement social et comportemental pour une plus grande prise de conscience. Pour conclure ses propos, Dr HININ a exhorté les jeunes à s’investir davantage dans la maitrise de la fécondité mais aussi dans leur formation afin de profiter des dispositifs mis en place par le Gouvernement. Il les a aussi invités à prendre conscience du rôle qu’ils doivent jouer dans le processus de développement de la Côte d’Ivoire dans la mesure où ils constituent le socle de l’ambition d’émergence du Chef de l’Etat.

Tags:

A- A A+