Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Piñera et Guillier s'affronteront au second tour

Piñera et Guillier s'affronteront au second tour

Présidentielle au Chili:

Source : http://www.rfi.fr/ameriques/20171120-presidentielle-chili-pinera-guillier-s-affronteront-second-tour

Document sans nom L'ex-chef d'Etat de droite Sebastian Piñera, arrivé en tête du premier tour de l'élection présidentielle au Chili, affrontera au second tour le candidat socialiste, le journaliste Alejandro Guillier, pour succéder à la présidente de gauche Michelle Bachelet. Sebastian Piñera et Alejandro Guillier étaient crédités respectivement de 36,6% et 22,6% des voix, selon des résultats partiels basés sur le dépouillement de plus de 90% des votes diffusés dans la nuit de dimanche 19 à lundi 20 novembre par l'autorité électorale chilienne Arrivée troisième, la candidate de la coalition d'extrême gauche Frente Amplio Beatriz Sanchez, qui obtenait 20,3%, a créé la surprise de ce premier tour, au côté du score élevé (7,9%) du candidat d'extrême droite José Antonio Kast, lequel n'hésite pas à revendiquer l'héritage de la dictature d'Augusto Pinochet (1973-1990). Les Chiliens étaient appelés à voter pour départager huit candidats, dont six de centre-gauche. « Il est important que les gens viennent voter et exercer leur droit citoyen », a déclaré la présidente sortante Michelle Bachelet après avoir déposé son bulletin dans l'urne à Santiago. Elle s'est gardée d'émettre des pronostics sur la participation, tout en affirmant s'attendre à un second tour. Piñera fait du peid à l'extrême droite Le milliardaire Sebastian Piñera, 67 ans, parfois surnommé « le Berlusconi chilien » et qui a déjà occupé la présidence de 2010 à 2014, semble bien parti pour décrocher un nouveau mandat. Il a pris la parole vers 21h, et a très vite mentionné le candidat d'extrême droite José Antonio Kast : « Je voudrais remercier en particulier José Antonio Kast », avant d'affirmer : « il y a presque trente ans, nous avons récupéré d'une manière exemplaire notre démocratie. Aujourd'hui, nous devons commencer une nouvelle transition vers un pays développé et sans pauvreté. » « Ce résultat est très proche de celui que nous avons obtenu en 2009 et en 2009 nous avons remporté l'élection et nous avons réussi à remettre en marche notre pays », a déclaré dimanche soir M. Piñera devant ses supporters. Veste et drapeau aux couleurs de son candidat, Giovanni Pino, la vingtaine, est déçu du résultat obtenu par Sebastian Piñera : « Les sondages avaient annoncé un score plus élevé, on sent une certaine nervosité... Il faut voir quelles seront les alliances, mais pour l'instant je pense que le second tour est assez incertain. » « L'histoire montrera que les bonnes décisions ont été prises », a lancé pour sa part le sénateur Alejandro Guillier, 64 ans, qui s'inscrit dans les pas de Michelle Bachelet qui quitte la présidence avec seulement 23% d'opinions favorables.

Tags:

A- A A+