Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

La vétusté des installations, cause principale des incendies de marché en Côte d’Ivoire

La vétusté des installations, cause principale des incendies de marché en Côte d’Ivoire

Source : www.ivoireactu.net

Document sans nom La vétusté des installations constitue la principale cause des incendies de marché observés en Côte d’Ivoire où sept marchés ont été incendiés en 2017, a estimé vendredi à Abidjan, le Président du Conseil fédéral des commerçants de Côte d’Ivoire (CFC-CI) Lamine Ouattara. Selon M. Ouattara qui animait un point de presse sur le thème, ‘’incendies des marchés : fatalité ou opportunités d’émergence du secteur du commerce en Côte d’Ivoire’’, les causes de ces incendies récurrents ne sont pas à chercher loin. «Nous n’allons pas chercher loin. C’est la vétusté des marchés qui est la cause de ces incendies de marché’’, a-t-il soutenu, rappelant que les premiers marchés modernes ont été construits dans les années 1970 à la faveur de la célébration tournante de la fête nationale de Côte d’Ivoire dans les différentes régions du pays. "La solution, c'est la construction de nouveaux marchés", a plaidé Lamine Ouattara. Poursuivant, le Président du Conseil fédéral des commerçants de Côte d’Ivoire (CFC-CI) a indiqué que c’est dans les années 1990 que le privé est intervenu dans la construction des marchés après le retrait de l’Etat. ‘’Trois jours après l’incendie qui a ravagé, pour la troisième fois, le grand marché d’Abobo (ndlr Nord d’Abidjan), le Premier Ministre (Amadou Gon Coulibaly) en personne s’est rendu, le 20 septembre 2017, sur les lieux du drame pour apporter le réconfort du gouvernement et la compassion du Président de la République aux sinistrés’’, s’est félicité Lamine Ouattara. ‘’A cette occasion et dans un élan de solidarité sans commune mesure, il a fait un don de 30 millions de F CFA aux sinistrés… Mieux, il a pris l’engagement de procéder dans les plus brefs délais, à la reconstruction du marché et à la réinstallation gratuitement des Commerçants qui ont tout perdu’’, a-t-il ajouté. De mémoire de président d’organisation professionnelle de Commerçants, a noté Lamine Ouattara, ‘’ c’est la première fois qu’il est donné de constater pareille mobilisation au plus haut sommet de l’Etat face au phénomène récurrent des incendies de marché’’. Pour lui, ‘’plus que jamais, l’engagement du Premier ministre incline à croire que d’un mal peut surgir un bien. Des cendres peuvent émerger une corporation mieux structurée, plus forte et prospère’’. Sept marchés dont six dans la capitale économique ivoirienne ont été incendiés au cours de cette année, selon les statistiques données par le Conseil fédéral des commerçants de Côte d’Ivoire (CFC-CI). Présent dans 21 régions sur les 31 que compte le pays, ce Conseil vise dans ses projections un million de membres dont 500 000 à Abidjan et 500 000 à l’intérieur du pays.

Tags:

A- A A+