Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

qui sont les assassins des militants de la société civile?

qui sont les assassins des militants de la société civile?

Colombie:

Source : www.ivoireactu.net

Document sans nom En Colombie, malgré l'accord de paix de 2016, des assassinats de civils continuent d'avoir lieu. Depuis 22 mois, on estime à 200 le nombre de défenseurs des droits sociaux qui ont été tués, soit près de dix meurtres tous les mois. Un gouverneur indigène, des défenseurs de l'eau ou encore des militants opposés à la prospection minière : la liste des militants colombiens assassinés depuis deux ans est longue. Toutes ces victimes partagent deux points communs, leur implication dans la défense des droits, notamment du droit à la terre et de l'environnement, et le fait que leur assassinat ait été commis le plus souvent dans des régions très riches en ressources naturelles. Exploitation des ressources naturelles Si le mobile de ces meurtres semble clair, une question reste néanmoins sans réponse : qui sont les assassins ? Plusieurs pistes peuvent être envisagées : des gangs impliqués dans l'extraction illégale d'or, les Bacrim ou autres groupes paramilitaires, des dissidents des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) ou encore la guérilla de l'ELN, l'Armée de libération nationale. Une autre piste a cependant été avancée, notamment dans un rapport de la Fédération internationale des droits de l'homme (FIDH), à savoir certaines entreprises impliquées dans l'exploitation des ressources naturelles. Les défenseurs des droits de l'environnement constitueraient pour elles une entrave à leurs affaires. La Colombie est un des pays possédant une des biodiversités les plus riches au monde. Le gouvernement colombien a axé le développement économique du pays sur l'exploitation massive de ses ressources naturelles. Ce qui pourrait ainsi expliquer pourquoi les autorités colombiennes ne réagissent pas assez vite à toutes ces alertes.

Tags:

A- A A+