Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Lutte contre le Blanchissement d’argent et le financement du Terrorisme :

Lutte contre le Blanchissement d’argent et le financement du Terrorisme :

VISA instruit les banques de Côte d’Ivoire sur les règles en vigueur

Source : www.ivoireactu.net

Document sans nom A l’initiative du Bureau de liaison VISA Côte d’Ivoire, s’est ouvert ce mercredi 20 septembre 2017, un forum à l’attention des banques de Côte d’Ivoire autour du thème ‘’antiblanchissement d’argent, antifinancement du terrorisme de produits et de risques’’. Le Directeur général du Bureau de liaison VISA Côte d’Ivoire, Ismahil Diaby a expliqué que l’organisation de ce forum vise à expliquer aux banque les règles en vigueur, servant de garde-fous pour les institutions financières et les banques afin qu’elles ne soient pas utilisées pour financer le terrorisme ou servir au blanchiment d’argent. Ce forum, a également indiqué le Directeur général du Bureau de liaison VISA Côte d’Ivoire, permettra en accord avec les banques de mettre en place un certain nombre de règles et mécanismes sensés aider efficacement aussi bien les institutions financières que les banques à ne pas être impliquées dans les blanchiments d’argent et le financement du terrorisme. Markarus Paul, Directeur de Global Compliance a expliqué que de nombreuses banques à travers le monde se sont vues épinglées par les services de sécurité en Europe et aux Etats-Unis pour avoir été impliquées dans le blanchiment d’argent ou le financement du terrorisme. Ce sont des millions voire des milliards de dollars qui ont du être payés par les banques concernées en guise d’amende. Quand Certaines ont été contraintes carrément de fermer. C’est le cas d’une des plus importantes banques de Tanzanie, a révélé le Directeur de Global Compliance. Concernant le développement de ses projets en Afrique de l’Ouest et du Centre, Ismahil Diaby a indiqué que l’institution qu’il dirige a ‘’énormément de projet en terme d’innovation, d’accélération et d’acceptation de paiement par carte. Ce, dans le but d’accélérer l’inclusion financière’’. Pour ce qui est de l’intervient de VISA en Côte d’Ivoire, Ismahil Diaby a révélé que la première priorité sera d’accompagner les banques et les soutenir. La deuxième c’est d’être un acteur local, en aidant localement à développer le paiement électronique. Ont pris part à ce forum, outre les équipes de VISA, les banques de Côte d’Ivoire et les filiales de UBA Afrique de l’Ouest et Centrale francophone.

Tags:

A- A A+