Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Crise à la fédé de taekwondo - Fofana Nah Aminatah, Secrétaire Générale du CNO-CIV : "Bamba Cheick Daniel fait un passage en force"

Crise à la fédé de taekwondo - Fofana Nah Aminatah, Secrétaire Générale du CNO-CIV : "Bamba Cheick Daniel fait un passage en force"

Source : www.ivoireactu.net

Document sans nom Interrogée sur la décision de la World Taekwondo Fédération (WTF), Madame Fofana Nah Aminatah, Secrétaire Générale du CNO-CIV, très exacerbée sort de ses gongs. Trop c’est trop, ça suffit, le CNO-CIV n’est pas un membre affilié de la WTF. En Côte d’Ivoire, le patron du sport au niveau des pouvoir publics est le Ministère des Sports et des Loisirs et le patron du sport au niveau du mouvement associatif est le CNO-CIV. La WTF dit que les preuves à elle fournies par le CNO-CIV ne sont pas suffisantes. Quelle quantité de preuves veut-elle ? C’est vraiment aberrant cette analyse simpliste et subjective que fait la WTF de la question. Je voudrais aussi rappeler que la WTF n’est pas un organe de recours aux décisions du CNO-CIV. Les décisions Nationales lui sont notifiées à titre d’information. La constitution de la FITKD stipule que le Président de la fédération ne peut faire que 2 mandats à la tête de la fédération. Monsieur Bamba Cheick Daniel, a fait 2 mandats. Il décide de changer cette constitution pour faire un 3ème mandat, sans en respecter les règles minimales et élémentaires, ceci n’est pas une preuve suffisante ? Quelle aberration ! Où va-t-on ? Accepter ce genre d’attitude et dire qu’on est membre de la famille olympique est très grave. En plus de l’interpellation du CNO-CIV, Mr Bamba Cheick Daniel fait fi de l’obligation statutaire et réglementaire de la validation des dossiers de candidature aux élections fédérales par le Ministère des Sports et organise seul (sans le CNO-CIV et le Ministère des Sports) l’Assemblée Générale Elective. Ça s’appelle un passage en force et une défiance à l’autorité. Cela ne peut être toléré. Et la WTF tente de nous rappeler et de mettre en avant les réalisations et les médailles olympiques de nos athlètes pour occulter la question de fond, comme si le CNO-CIV travaillait contre ces jeunes olympiens. L’une de nos missions est de protéger les athlètes. De ce fait, nous avons d’ailleurs été très offusqués en son temps, lorsque nous avons vu dans les journaux des informations discréditant le jeune Cissé Cheick. Nous disons que les médailles olympiques obtenues et les autres réalisations de la FITKD sont le processus normal d’évolution d’une très vieille et longue chaîne, constituée de nombreux maillons : depuis les athlètes eux mêmes, jusqu’à l’Etat de Côte d’Ivoire, en passant par la famille des athlètes, l’entourage des athlètes, les responsables et entraineurs des clubs, les entraineurs de l’équipe nationale, la FITKD et le CNO-CIV. Tous ces maillons ont ½uvrés chacun à son niveau pour aboutir à ces résultats. C’est de cela qu’il s’agit. Alors, que l’on arrête de faire croire à l’opinion publique et à la communauté des taekwondo in que rien n’est fait pour le taekwondo et que tout cela est l’½uvre d’un seul individu. A la fédération de taekwondo, tous les acteurs de cette famille participent à la bonne marche de cette organisation sportive olympique, tous. Nos enfants paient leur adhésion et leurs cotisations mensuelles aux clubs, les clubs paient leur adhésion et leurs cotisations annuelles à la fédération. Même les athlètes de haut niveau qui évoluent en équipe nationale et leurs entraineurs reversent une partie de leurs primes ou autres gains dans les caisses de la fédération. C’est tout cela qui fait tourner cette fédération, alors qu’on arrête un peu. Nous ne sommes pas dupes, les émissaires de la WTF avant de nous remettre leur fameuse décision datant de mai 2017, décision remise au CNO-CIV le 7 septembre à la fin des 2 jours de négociation ont proposé ce qui suit et en ces termes: « laisser nous organiser le Grand Prix et après le Grand Prix, vous pourriez exécuter votre décision ». Elle (la WTF) sait très bien que nul et rien (médailles et belles réalisations) n’est au dessus de la loi. Le CNO-CIV ne laissera pas la porte ouverte à la chienlit, au désordre et à la pagaille. Modifier une constitution, modifier des textes, est possible, mais quand vous souhaitez le faire, surtout au niveau de la mandature, faites en sorte que cela ne souffre d’aucune erreur, parce que si vous faites une erreur, minime soit –elle, même du poids d’un atome, vous serez rattrapé. La majorité des clubs ont approuvé la modification des textes nous dit –on, certes, mais malheureusement, cette majorité a été induite en erreur. Et ce n’est pas parce que vous êtes nombreux à avoir commis un délit qu’il ne doit pas avoir de sanctions. Concernant la conduite de M. Bamba Cheick Daniel, relative aux insultes et autres… nous ne souhaitons pas nous y prononcer pour l’instant.

Tags:

A- A A+