Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Ouverture de la troisième réunion du groupe technique spécialisé sur le secteur extérieur à Abidjan

Ouverture de la troisième réunion du groupe technique spécialisé sur le secteur extérieur à Abidjan

Source : www.ivoireactu.net

’’ Mettre en place un cadre harmonisé pour la collecte des données du commerce extérieur ’’ tel est le thème qui réunit plusieurs experts du groupe technique spécialisé sur le secteur extérieur qui se tien du 19 au 22 septembre à l’École Nationale Supérieure de Statistique et d’Économie Appliquée (ENSEA) d’Abidjan. Ces assises qui sont organisées sous les auspices du Centre Panafricain de Formation en Statistique (PANSTAT), visent à mettre en place un cadre méthodologique harmonisé et permettre de développer un plan d’action sur cinq ans (2017-2021) pour la collecte et la production de données statistiques de qualité sur le commerce extérieur des biens et services en Afrique. Ainsi quatre jours durant, experts et coordonnateurs vont plancher sur plusieurs thématiques de cette troisième réunion du groupe technique spécialisé sur le secteur extérieur. Représentant la ministre du Plan et du Développement ; Joseph N’Grouma Tano a transmis les soutiens d’entrée de jeu au comité de réflexion de ces assises. Selon lui, Attentif à toutes les actions et initiatives qui visent à promouvoir le progrès, le développement et le rayonnement du continent africain, le peuple ivoirien avec à sa tête Alassane Ouattara, président de la République, s’honore et se félicite de l’organisation à Abidjan, de la troisième réunion du Groupe Technique Spécialisé de la SHaSA sur le commerce extérieur. Rappelant que les statistiques constituent un outil essentiel pour une bonne planification et une programmation cohérente du développement, il a indiqué que les continents qui aspirent à l’émergence doivent disposer de statistiques pertinentes et fiables en ce qui concerne le Commerce extérieur s’ils veulent rentrer en compétions avec le reste du monde. Bien avant lui, le directeur de la Commission de l’Union Africaine a expliqué que les métadonnées statistiques jouent un rôle fondamental dans la collecte des données et leur chaîne de dissémination. Selon lui, en l’absence de métadonnées harmonisées et standardisées, la dissémination des informations devient difficile et inefficace. Il a alors indiqué que les données rassemblées seront analysées et comparées à travers les Etats membres. ’’ cet exercice permettra l’amélioration globale du processus de collecte des données, le rendant plus efficace et moins fastidieux ’’ a-t-il déclaré.

Tags:

A- A A+