Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Conférence sur les bâtiments éco-énergétiques, durables et abordables: discours de Mr Djomand Henri, Directeur de cabinet du Ministère, représentant Mr le Ministre

Conférence sur les bâtiments éco-énergétiques, durables et abordables: discours de Mr Djomand Henri, Directeur de cabinet du Ministère, représentant Mr le Ministre

Source : www.ivoireactu.net

- Monsieur le Directeur des Opérations de la Banque Mondiale ; - Mesdames et Messieurs les représentants de l’Administration Publique ; - Messieurs les représentants des organisations professionnelles du secteur ; - Mesdames et Messieurs les représentants du corps diplomatique ; - Mesdames et Messieurs les représentants des partenaires techniques et financiers du secteur ; - Chers amis de la Presse ; - Honorables Invités ; - Mesdames et Messieurs, Je voudrais, à l’entame de mon propos, et au nom du Président de la République, SEM Alassane OUATTARA et du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, saluer la présence distinguée du Directeur des Opérations de la Banque Mondiale et à travers lui, adresser la gratitude du gouvernement ivoirien à la Banque pour son assistance sans cesse constante dans les divers secteurs de l’activité économique de notre pays, et particulièrement dans le secteur de l’urbanisme et du Foncier. Le 15 juin dernier, les acteurs du secteur du foncier et du bâtiment étaient réunis à l’espace Latrille pour le séminaire de dissémination de l’étude sur la revue du secteur du bâtiment, financée par la Banque Mondiale. Aujourd’hui, grâce à l’assistance de la Banque, nous nous retrouvons pour réfléchir sur la problématique des bâtiments éco énergétique, durables et abordables. C’est avec beaucoup de plaisir que je me retrouve parmi vous, pour ce séminaire. Je voudrais également saluer l’implication active des ministères en charge de l’énergie, de l’environnement et des Infrastructures Economiques dans l’organisation du présent séminaire. Mesdames et Messieurs, Chers participants, L’économie du XXIe siècle reposera sur des acteurs publics et privés qui devront avoir une conscience vive de la protection de l’environnement et du caractère limité des ressources naturelles. Tous les secteurs d’activité sont d’ores et déjà concernés. Nos sociétés doivent donc impérativement revoir leur modèle économique en intégrant les nouveaux enjeux environnementaux et sociétaux, ainsi que la contrainte de la raréfaction des énergies traditionnelles et d’un renchérissement du prix de l’énergie. Le secteur du bâtiment, qui représente avec l’industrie environ 50 % de la consommation d’énergie au niveau mondial est donc l’un des premiers concernés par la question de l’efficacité énergétique. L’efficacité́ énergétique, qui peut être interprétée dans un sens plus large pour désigner les technologies et pratiques permettant de diminuer la consommation d’énergie tout en maintenant un niveau de performance finale équivalent, constitue donc le véritable défi à relever pour tous les pays. L’enjeu consiste à réduire l’impact énergétique du secteur du bâtiment par l’efficacité dans l’utilisation de l’énergie : - pour la production l’ensemble des matériaux utilisés dans le secteur du bâtiment ; - pour la réalisation des projets immobiliers ; - dans l’usage et l’exploitation des bâtiments. Les approches économes en énergie du secteur de la construction ne doivent pas perdre de vue la nécessité de rendre ces bâtiments abordables : le défi consiste à rechercher des solutions peu coûteuses et adaptées au contexte des pays en développement. Le Gouvernement ivoirien, par ma voix, compte sur l’expertise des participants à ce séminaire en vue de faire des recommandations de solutions appropriées et surtout abordables pour les populations, qui pourraient contribuer à un plus grand confort des populations tout en générant des gains d’efficacité associés à l’utilisation optimisée de l’énergie. Mesdames et Messieurs, Chers participants, Les études sur les répercussions spatiales des bâtiments montrent que le développement urbain compact peut réduire de 50 % les coûts des infrastructures publiques et des services (y compris l’énergie), car l’étalement urbain entraîne des coûts importants en capital et en exploitation, avec des implications énergétiques importantes, sans parler des implications importantes pour les citoyens pauvres du coût élevé (par rapport au revenu disponible) du trajet vers l’emploi et l’éducation. C’est cette approche de densification que privilégie le gouvernement ivoirien dans le cadre du Programme de logements sociaux et économiques. Ce développement compact nécessite une bonne planification urbaine en amont, des approches et techniques novatrices en matière d’architecture adaptée aux réalités sociologiques de notre pays, des organisations et des technologies nouvelles dans le processus de construction de nos bâtiments. Mesdames et Messieurs, Chers participants, La conférence qui nous réunit durant ces deux prochains jours, sera pour vous l’occasion de réfléchir aux solutions à apporter à un certain nombre de questions : - Comment construire des bâtiments à basse consommation et des bâtiments à énergie positive ? - Comment concilier performances techniques, énergiques et architecturales ? - Quelles exigences pour mettre en ½uvre une réglementation thermique ? - Comment produire des bâtiments durables et abordables ? Cette rencontre est donc une excellente opportunité pour tous les experts ici réunis, de réfléchir et de partager les expériences afin de pouvoir relever les défis liés à l’urbanisation durable de notre pays. Et au vu de la qualité et de la diversité des compétences réunies, nul doute qu’il en sortira des recommandations pertinentes pour une urbanisation compacte et durable de nos villes. Mesdames et Messieurs, Chers participants, Honorables invités, Je voudrais clore mon propos en remerciant tous les experts et acteurs ici présents qui n’ont ménagé aucun effort pour prendre part à cette rencontre et vous souhaiter de fructueux échanges. Sur ce, je déclare ouverte, la conférence sur les bâtiments éco énergétiques, durables et abordables. Je vous remercie.

Tags:

A- A A+