Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Service d’Aide et d’Assistance aux Réfugiés et Apatrides: présentation officielle du film institutionnel de lutte contre l’apatridie

Service d’Aide et d’Assistance aux Réfugiés et Apatrides: présentation officielle du film institutionnel de lutte contre l’apatridie

Source : www.ivoireactu.net

Document sans nom La cérémonie de présentation officielle du film institutionnel de lutte contre l’apatridie intitulé «déclarons nos enfants » s’est déroulée à Abidjan mercredi 16 août 2017, en présence d’un parterre de personnalités. Ce film est une initiative du Service d’Aide et d’Assistance aux Réfugiés et Apatrides (SAARA), du Ministère des Affaires Etrangères (MAE). L’ambassadeur Konan N’Guessan, Inspecteur Général du ministère des affaires étrangères, représentant monsieur le ministre, a salué l’action du haut-commissariat des Nations unis pour son implication dans la lutte contre ce fléau ainsi que le gouvernement ivoirien pour qui l’assistance et la protection des personnes à risque d’apatridie est une priorité. Aïssatou Ndiaye Dieng, représentante adjointe du HCR en Côte d’Ivoire s’est réjouie de la réalisation de ce film portant sur l’état civil et l’apatridie. « Ce film représente un outil très important qui nous permettra de renforcer nos activités dans le cadre de la prévention de l’apatridie», a-t-elle indiqué. Madame la représente du HCR a déploré par la suite le nombre important d’enfants sans état civil en Côte d’Ivoire. « 35% des enfants de moins de cinq (-5) ans ne sont pas déclarés à l’Etat Civil, dont 63% à l’ouest du pays», a-t-elle précisé. Notons que ce film institutionnel est le deuxième film que le SAARA réalise avec les fonds des partenaires du système des Nations Unies. En Côte d’Ivoire les données du dernier recensement général de la population indiquent que 18,1 % des ivoiriens n’ont pas été déclarés à la naissance, soit 3.922.249 personnes non déclarées à l’Etat Civil dont 78% vivent en Zone rurale.

Tags:

A- A A+