Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Investissement agricole : désormais les projets tenant compte de l’environnement privilégies, annonce le ministre de l’agriculture et développement rural

Investissement agricole : désormais les projets tenant compte de l’environnement privilégies, annonce le ministre de l’agriculture et développement rural

Source : www.ivoireactu.net

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly a annoncé ce vendredi 28 juillet que les projets d’investissement agricole tenant compte de l’effet du changement seront privilégiés dans le cadre de la mise en ½uvre de la deuxième génération du Programme national d’investissement agricole (PNIA2). Le ministre Mamadou Sangafowa Coulibaly qui visitait une unité de transformation d’huile de palme à Mouyassué, dans le département d’Aboisso, au deuxième jour des Journées de l’Administration Agricole délocalisée qui se tiennent dans le Sud-Comoé, a indiqué que les autorités seront plus regardantes sur les questions environnementales. « Nous allons privilégier dans ce deuxième programme, les projets qui tiennent compte de l’effet du changement climatique parce que c’est un défi pour la planète mais surtout pour les pays africains », a expliqué M. Coulibaly, indiquant que tous les projets soutenus dans le cadre du premier PNIA faisaient l’objet d’étude d’impact environnemental. Pour mettre en ½uvre un tel engagement, le ministre de l’Agriculture et du développement rural a soutenu que des financements seront recherchés, notamment au niveau international avec les engagements de Paris à la COP 21. Il a également évoqué une initiative ivoiro-marocaine à travers laquelle les deux parties recherchent des financements conséquents pour l’adaptation de l’agriculture africaine aux effets du changement climatique. Toujours dans la quête des financements pour les projets tenant compte du changement climatique, Mamadou Sangafowa Colulibaly a invité les acteurs du secteur privé à se mobiliser en prévision de la Conférence africaine pour l’initiative (AGRF) qui se tiendra au mois de septembre à Abidjan. Il les a exhortés à préparer des projets pertinents de développement qui seront ensuite défendus par les autorités auprès d’AGRA, structure africaine qui vise à mobiliser des ressources des ressources auprès des donateurs, des philanthropes, mais des institutions financières pour financer le développement agricole. En cas d’accord de financement, la Côte d’Ivoire deviendrait ainsi le quatrième pays bénéficiant de financement d’AGRA. Avant de quitter le site de l’unité industrielle de Mouyassué, le ministre de l’Agriculture et du développement rural a félicité ses responsables pour leur ingéniosité visant à rien rejeter en termes de déchets. La visite de l’huilerie d’Ehania de la société Palm-CI a clôturé les activités de la matinée de cette deuxième journée des JAAD qui verra une rencontre avec le monde agricole dans la soirée à la salle de fête de la mairie d’Aboisso.

Tags:

A- A A+