Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Exploitation des forêts classées:La ferme mise en garde de Sangafowa Coulibaly

Exploitation des forêts classées:La ferme mise en garde de Sangafowa Coulibaly

Source : www.ivoireactu.net

Document sans nom La sixième édition des Journées de l’administration agricole décentralisée (JAAD) s’est achevée le samedi 29 juillet 2017, par un message fort du ministre de l’Agriculture et du Développement rural à l’endroit des exploitants des forêts classées : « Il ne sert à rien d’aller dans les forêts classées et produire parce que quand viendra le moment de la répression, leurs efforts seront vains ». Ouvertes jeudi dernier à Aboisso, chef-lieu de la région du Sud-Comoé, les JAAD 2017 ont été l’occasion pour le ministre en charge de l’Agriculture de rappeler que les questions liées à l’infiltration des forêts classées par des planteurs clandestins constituent une préoccupation aussi bien pour le gouvernement que pour les partenaires techniques et financiers de la Côte d’Ivoire. C’est pourquoi, au cours des nombreux échanges qu’il a eus avec les autorités, les cadres, les élus et les producteurs de la région du Sud-Comoé, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural a mis le corps préfectoral en mission, à l’effet de « veiller à ce que les forêts classées ne soient pas attaquées ». Initiées par le ministre Sangafowa Coulibaly en 2012, les JAAD permettent, une fois par an, dans une, ou plusieurs régions données, de rapprocher l’administration agricole centrale et déconcentrée des populations rurales. L’objectif est de recueillir leurs préoccupations pour trouver des solutions durables adaptées à leur contexte.

Tags:

A- A A+