Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Le Programme National de Recherche sur l’Anacarde lancé à Grand-Bassam

Le Programme National de Recherche sur l’Anacarde lancé à Grand-Bassam

Source : www.ivoireactu.net

Document sans nom Le Directeur de Cabinet du Ministre de l’Agriculture et du Développement durable, Coulibaly Minaya a procédé ce jeudi 13 juillet 2017 au lancement officiel du Programme National de Recherche sur l’Anacarde (PNRA), à Grand Bassam. Elaboré à la demande des acteurs de la filière, le PNRA s’inscrit dans le cadre de la mise en ½uvre de l’axe stratégique de la réforme de la filière anacarde relatif à la recherche et à l’innovation technologique. Représentant le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Coulibaly Minaya a rappelé le rôle important de l’agriculture dans l’économie ivoirienne, avec une contribution au PIB comprise entre 20 et 25%. Il a salué la mise en place du PNRA dont la finalité sera d’une part d’accroître la production de l’anacarde et d’autre part de rehausser la qualité du produit. Poursuivant, il a expliqué que ‘’le PNRA est la déclinaison du sous secteur anacarde du Plan national d’Investissement Agricole (PNIA), lui même déclinaison du plan Nationale de Développement (PND). Le Dr Adama Coulibaly, Directeur général du conseil Coton-Anacarde a indiqué que l’objectif général du PNRA est de contribuer à l’amélioration durable du revenu des acteurs de la chaîne de valeurs anacarde, par l’intensification écologique de la production et la valorisation des produits et sous produits, de façon à doubler la production et à transformer au moins 50% de cette production d’ici 2030. Les investigations scientifique définies dans le cadre du PNRA sont structurées en six axes avec des objectifs bien définis, notamment Amélioration variétale et agronomie – Défense des cultures – Biotechnologie – Valorisation des produits de l’Anacarde – Socio Economie et Sécurité alimentaire – Coordination et Diffusion. Chaque axe sera structuré autour de trois composantes que sont l’Appui à la génération de technologie, l’Appui au transfert de technologie et l’Appui institutionnel. Ce lancement officiel du PNRA a été précédé d’un Atelier dont l’objectif principal était de présenter et, faire partager à l’ensemble des acteurs impliqués dans le développement de la Côte d’Ivoire les composantes scientifiques et administratives du PNRA en vue d’une meilleure appropriation des actions en vue. Il s’est agit de façon spécifique de Présenter le rôle et la mission de chaque partenaire et le cadre de collaboration ; Présenter le processus de mise en place du PNRA à l’ensemble des acteurs : les stratégies, le mode opératoire, les difficultés envisagés, les facteurs de risques et les solutions envisagées ; Présenter les programmes de recherche du PNRA par axes et par spécialités ; Présenter et expliquer le plan d’action sur les 10 prochaines années et le budget afférent ; puis enfin Présenter le cadre des résultats attendus. Les travaux de préparation de ce programme ont été conduits par huit (8) institutions de recherche en Côte d’Ivoire, en collaboration avec le Conseil du Coton et de l’Anacarde, le FIRCA, ainsi que nos partenaires techniques et financiers (ANADER, PSAC, GIZ/ComCashew, CORAF, Banque Mondiale). La mise en ½uvre du PNRA coûtera 4 milliards de F CFA pour les 3 premières années et 9 milliards de F CFA pour les dix années suivantes, a annoncé le Dr Adama Coulibaly.

Tags:

A- A A+