Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Taekwondo: avant leur départ pour la Corée, le Général Ouassénan Koné exhorte ses filleuls à défendre le drapeau ivoirien avec les honneurs

Taekwondo: avant leur départ pour la Corée, le Général Ouassénan Koné exhorte ses filleuls à défendre le drapeau ivoirien avec les honneurs

Source : www.ivoireactu.net

L’équipe nationale de Taekwondo part d’Abidjan ce dimanche pour la Corée en vue de prendre part au championnat du monde 2017. Avant son départ, le Général Ouassénan Koné, en sa qualité de parrain de l’équipe, a exhorté les athlètes à mouiller le Dobok à Muju. Musique de la Gendarmerie nationale pour accueillir les officiels dans une ambiance festive, Chariot (salutation du plus gradé ou du chef au Taekwondo) retentissant à l’entrée du Général Gaston Ouassénan Koné dans la salle de la cérémonie, projection de films retraçant le parcours du parrain avec le Taekwondo ivoirien, puis l’importante contribution du Président Bamba Cheick Daniel au développement du Taekwondo en Côte d’Ivoire, habillage du parrain en Dobok d’or, baptême de l’équipe, remise du drapeau national à chacun des athlètes et hymne national… tout était réuni pour cette cérémonie de présentation de l’équipe nationale de Taekwondo, qui s’est encore une fois voulue grandiose, hier samedi dernier à Belle Côte de la Riviera-Palmeraie. La Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD) avec à sa tête son Président Bamba Cheick Daniel, comme à ses bonnes habitudes, a mis les petits plats dans les grands, pour faire passer un agréable moment à tous ses invités. Au nombre desquels les enfants et l’épouse du Général Gaston Ouassénan Koné, fondateur et premier Président de la FITKD, CN 7e Dan Kukkiwon. On notait également la présence très remarquée du Commandant en second de la Gendarmerie nationale, le Colonel Appaloh Touré. Le décor étant bien planté avec les athlètes de l’équipe nationale, tous de Dobok vêtus, leur parrain a sacrifié à la tradition des conseils d’usage, pour ce grand rendez-vous qui les attend à Muju en Corée en fin de semaine prochaine. A savoir le championnat du monde 2017, classé G12 au niveau de la World Taekwondo Federation (WTF), donc rapportant au vainqueur d’une médaille d’or dans sa catégorie, la bagatelle de 120 points. Une compétition plus que cruciale dans le ranking menant aux Jeux Olympiques Tokyo 2020, que les athlètes ivoiriens se doivent de négocier au mieux possible. Après avoir exprimé sa gratitude au Président Bamba Cheick Daniel pour le grand honneur qui lui est fait, en donnant son nom à cette équipe, le Général Gaston Ouassénan Koné a rappelé les vertus du bon combattant à ses filleuls. « Un combattant n’est pas n’importe qui. Le bon et l’intrépide combattant n’a pas peur de s’engager. Un bon combattant ne triche pas mais il doit savoir distraire son adversaire. La capacité à surprendre l’adversaire est la clé de la victoire» a soutenu ce soldat au mérite reconnu par toute une nation. Poursuivant, l’ex-ministre de la Sécurité a insisté sur le mental à toute épreuve dont doit disposer chaque athlète à ce genre de compétition. Il a aussi fait cas de la discipline, aux fins d’honorer avec les honneurs sa patrie en terre étrangère. Bien avant les athlètes, le Général Ouassénan Koné, en sa qualité de doyen du Taekwondo ivoirien, a rassuré le Président Bamba Cheick Daniel de sa volonté à s’impliquer personnellement pour régler toutes les incompréhensions. « Vous pouvez compter sur moi, je suis votre doyen, je ferai en sorte que chacun puisse s’expliquer pour qu’ensemble, on trouve une solution à toutes ces incompréhensions » a-t-il promis. C’est donc sans surprise aucune, que Me « ODANE », CN 6e Dan Kukkiwon, Instructeur International, a salué l’humilité de ce grand homme. Bien entendu, il a invité les athlètes à s’inspirer de son parcours et de son exemple. Et d’annoncer à l’hôte de marque de la FITKD, l’organisation à Abidjan en décembre 2017 de la Finale des Grands Prix de la WTF et de la Coupe du monde par équipe. La caution exigée par l’instance faitière mondiale du Taekwondo pour accueillir ces deux compétitions étant de 63 millions de FCFA, sur fonds propres, la FITKD a déjà avancé 50 millions de FCFA. Concernant le Projet du Centre Sportif, Culturel et des TIC Ivoiro-Coréen, « Kim Young Bamb » (comme on appelle aussi Bamba Cheick Daniel pour ses nombreuses ½uvres envers le développement du Taekwondo ivoirien), a annoncé que les travaux pourraient débuter à la mi-août, après l’appel d’offre pour désigner l’architecte, dans les prochains jours. Fait notable au cours de la cérémonie, la société Regioa, qui confectionne la marque OBV, a offert des polos aux couleurs nationales estampillés ’’2 Etoiles’’, allusion faite aux deux médailles olympiques ramenées de Rio, aux athlètes et aux autres membres de la délégation. Il faut rappeler que la délégation ivoirienne, conduite par le Président Bamba Cheick Daniel, qui a quitté Abidjan ce dimanche, pour Muju, est composée de 32 membres dont 19 athlètes. 9 filles et 10 garçons. Zokou Firmin, Logbo Naounou Peken et N’Dri Ahou Nadège signent notamment leur retour, quand Ruth Gbagbi, Koné Mamina et Cheick Cissé Sallah sont une fois de plus de l’aventure. D’ailleurs, c’est bien le médaillé d’or olympique, qui sera le porte-drapeau de la WTF lors du défilé des délégations. Après Muju, la délégation se rendra à Chuncheon pour l’Open de Corée 2017. La liste des athlètes Filles Coulibaly Bouma (-46 kg) Aka Chia Audrey (-49 kg) Ouattara Awa (-53 kg) Diomandé Banassa (-57 kg) Traoré Aminata Charlène (+73 kg) Ekpitini Marie Frédérique (-67 kg) Koné Mamina (-73 kg) Gbagbi Ruth (-67 kg) N’Dri Ahou Nadège (-62 Kg) Garçons Diakité Issa (-54 kg) Kobenan Aaron François (-58 kg) Touré Mohamed (-63 kg) Logbo Naounou Peken (-68 kg) Kassi Kabenan Anicet (-74 kg) Cissé Cheick Sallah (-80 kg) Gbané Seydou (-87 kg) Gbané Abdoulaye (-80 kg) Kobenan Georges Emmanuel (-68 kg) Zokou Firmin (+87 Kg)

Tags:

A- A A+