Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Législatives britanniques: dernières forces jetées dans la campagne

Législatives britanniques: dernières forces jetées dans la campagne

Source : http://www.rfi.fr/europe/20170607-legislatives-britanniques-royaume-uni-forces-campagne-corbyn-may

Document sans nom

Ultime journée de campagne au Royaume-Uni avant la tenue d'élections législatives anticipées cruciales, jeudi 8 juin 2017. En toile de fond: le Brexit et les attentats survenus à Londres et Manchester. Des évènements qui pèsent.

Alors que le scrutin approche, les deux principaux partis tentent de montrer qu'ils seront les meilleurs en matière de sécurité. D’autant que les services de renseignement sont montrés du doigt après une révélation selon laquelle deux des terroristes de London Bridge avaient été signalés aux autorités.

Sous pression pour son rôle en tant que ministre de l’Intérieur pendant six ans, Theresa May cherche depuis à durcir le ton et promet tour de vis sur tour de vis ! Elle s’est ainsi dit prête à détricoter les lois sur les droits de l’homme l’empêchant de légiférer sur le terrorisme.

La Première ministre souhaite notamment rendre l’expulsion d'étrangers suspectés de terrorisme plus facile et accroître la durée de détention des personnes suspectées de terrorisme. Une surenchère dénoncée par ses adversaires libéraux-démocrates et travaillistes.

Selon ces derniers, le terrorisme ne sera pas éradiqué en mettant en pièces des droits fondamentaux, mais en augmentant les effectifs de police. Effectifs qui, précisément, ont été réduits lorsqu'elle était ministre de l'Intérieur, pointent-ils.

Mais la sécurité n'est pas le seul thème à dominer cette fin de campagne. Durant cette journée marathon, les deux principaux candidats - conservateur et travailliste - tâchent de revenir aux fondamentaux de leur campagne. La cheffe du gouvernement a commencé sa journée à Londres et devait se rendre sur la côte sud, dans le nord pour finir dans le West Midlands, au centre du pays.

Theresa May, qui a appelé en renfort son mari Philip May, se concentre sur le Brexit, la raison invoquée pour déclencher ce scrutin anticipé. Elle promet que sous son impulsion, la sortie de l'UE aboutira à plus d’emplois, plus de logements et de meilleurs réseaux de transports grâce à l’argent jusque-là destiné à financer des projets européens.

De son côté, Jeremy Corbyn va s’exprimer lors de rallyes en Angleterre, en Ecosse et au Pays de Galles. Des meetings aux allures de concerts de « rockstar » et qui drainent à chaque apparition des milliers d’enthousiastes déjà convaincus. Le message principal du candidat travailliste, aujourd’hui, c'est que le royaume a 24 heures pour sauver le NHS, le système de santé publique actuellement en pleine crise.

Tags:

A- A A+