Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Match international amical: Les Pays-Bas humilient la Côte d’Ivoire (5-0)

Match international amical: Les Pays-Bas humilient la Côte d’Ivoire (5-0)

Source : www.ivoireactu.net

Document sans nom

Mauvais départ de Marc Wilmots avec les Eléphants de Côte d’Ivoire dont le premier match en qualité de nouveau sélectionneur de Côte d’Ivoire s’est soldé par une véritable débâcle contre la Hollande (0-5) le dimanche dernier à Rotterdam 

Humilié 5-0 pour sa première sortie sur le banc de la Côte d’Ivoire en match amical face aux Pays-Bas le dimanche 4 juin dernier à Rotterdam, le nouveau sélectionneur des Eléphants, Marc Wimots, a tenté de dédramatiser après cette déculottée. « Nous commettons deux grosses erreurs sur phases arrêtées et nous concédons un penalty de débutant. Nous prenons alors 3-0 alors qu’avec un peu de réussite, nous pouvons mener 2-0. A partir de ce moment, les Pays-Bas sont dans un fauteuil", a expliqué le Belge devant la presse, avant de mettre en avant des circonstances atténuantes. "Notre préparation n’a pas été idéale. Trois joueurs de base ne sont arrivés que le matin du match. Il y avait quatre joueurs qui honoraient leur première sélection. (…) On met une nouvelle génération en place. On sait que cela prendra du temps ». Face à la Guinée le samedi 10 juin prochain pour la 1ère journée des éliminatoires de la CAN 2019, Wilmots et sa bande n’auront pas le droit à l’erreur…L’humiliante défaite concédée aux Oranje continue depuis lors de faire jaser les supporters des Eléphants. Dans les critiques entendues ça et là, le sélectionneur Marc Wilmots n’est pas épargné. Les détracteurs du technicien belge se disent choqués, désappointés par ce score fleuve. 

« C’est sous son coaching que la Côte d’Ivoire vient d’enregistrer sa plus lourde défaite devant une sélection européenne. Cela n’était plus arrivé depuis une dizaine d’années », explique un fan des Eléphants au terme de la rencontre. Pourtant, les Eléphants sont bien rentrés dans la partie. Il a fallu moins de deux minutes à Sio, pour se trouver dans la surface, pour pousser Cillessen à la parade. Mais les Oranje douchaient rapidement leurs adversaires en ouvrant le score. Complètement esseulé en plein c½ur de la surface, Veltman battait d’une balle de têteà partir d’un corner le portier Sangaré Badra pour l’ouverture du score (13e). Sonnée, la Selefanto se contentait ensuite essentiellement de repousser les offensives adverses. 

Janssen se joue de la défense ivoirienne mais est fauché par Sangaré. Le penalty est transformé par Robben (32e ; 2-0). Le calvaire des Ivoiriens va se poursuivre avec le doublé de Veltman (36e). Les entrées de Bailly et Cyriac Gohi Bi ne changeront rien au waterpolo des ivoiriens. En dehors d’une frappe de Pépé contrée, l’essentiel des occasions étaient néerlandaises. Klaassen (69e) puis Janssen (75e) trouvaient encore la faille pour des Bataves qui auront fait boire le calice jusqu’à la lie à des Eléphants méconnaissables.

Tags:

A- A A+