Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Après les derniers remous militaires/Hamed Bakayoko: ‘’aucun pays ne grandit sans épreuve’’

Après les derniers remous militaires/Hamed Bakayoko: ‘’aucun pays ne grandit sans épreuve’’

Source : www.ivoireactu.net

Document sans nom

Le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko, a déclaré, samedi, à la rupture collective du jeûne organisée par le Conseil supérieur des Imams (COSIM) en l’endroit des membres du gouvernement et des ambassadeurs accrédités en Côte d’Ivoire, que ‘’ aucun pays ne grandit sans épreuve’’ estimant que ‘’les épreuves doivent nous fortifier’’.

Selon Hamed Bakayoko qui représentait le Chef de l’Etat à cette cérémonie, ‘’les imams de Côte d’Ivoire sous la houlette du Cheick Aïma Boikary Fofana se sont engagés dans une médiation pour apaiser les c½urs et apporter un peu plus de paix dans notre pays’’ lors des derniers mouvements d’humeur de soldats.

‘’Le Président vous exprime toute sa reconnaissance et vous engage à continuer. La paix en Côte d’Ivoire est également l’½uvre de la communauté musulmane organisée au sein du COSIM. Le Président de la République me charge de vous dire d’avoir confiance en la Côte d’Ivoire et de lui faire confiance’’, a invité Hamed Bakayoko.

‘’Il y a des moments dans la vie des nations où il y a des secousses. Mais c’est vous-mêmes les imams qui nous enseignez qu’aucun pays, aucune personne ne grandit sans épreuve. Plutôt que de nous détruire, toutes les épreuves doivent nous construire, nous fortifier. Donc la Côte d’Ivoire doit se relever de toute sorte d’épreuve parce que toutes les épreuves sont des messages de Dieu, sont un enseignement’’, a poursuivi le ministre d’Etat.

Profitant de l’occasion, il a exprimé ‘’toute la gratitude de notre pays, du gouvernement, du président de la République au Nonce Apostolique qui représente le doyen du corps diplomatique et à tous les ambassadeurs des pays amis qui sont là pour la grande confiance accordée à notre pays au travers du grand soutien que nous avons reçu à notre candidature en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU’’.

Pour M. Bakayoko, c’est une ‘’grande marque de considération’’ qui fait des ‘’ambassadeurs de véritables artisans de bonnes relations diplomatiques entre notre pays’’, insistant que ‘’la Côte d’Ivoire a retrouvé aujourd’hui toute sa place dans le concert des Nations’’.

‘’C’est extraordinaire qu’un pays à peine quelques années sorti de crise pusse siéger au sein du Conseil de sécurité pour justement, de par son expérience apporter une vraie contribution aux règlements des conflits dans le monde’’, s’est-il réjoui.

‘’Nous sommes donc un pays qui se développe, qui avance et aucun pays ne s’est développé sans épreuve. Ne vous laissez pas dominer par les épreuves dans l’esprit du désespoir, bien au contraire, vous devrez vous armer de courage et regarder la direction de la Côte d’Ivoire. Ce sont des épreuves qui sont inhérentes à la vie de toute nation, ce sont des contradictions qui sont le plus souvent le fait de pays comme le nôtre qui ont connu des crises, mais de garder la direction et la sérénité de l’Etat’’, a conseillé le ministre d’Etat Hamed Bakayoko.

Auparavant, l’Imam Mamadou Traoré de la grande Mosquée de la Riviera Golf, Représentant le Cheick Aïma Boikary Fofana a exhorté que ‘’chacun d’entre nous intègre dans nos esprits, nos c½urs et dans nos comportements qu’il est grand temps que nous réglons les problèmes en dehors de la violence, continuons à cultiver autour de nous les valeurs sociales’’.

‘’Il va s’en dire que si cela avait été le cas, la Côte d’Ivoire n’aurait pas connu ce qu’elle a vécu ces dernières semaines. Je voudrais par conséquent demander également aux autorités politiques, administratives de créer les conditions qui permettent aux administrés de poser leurs revendications avec douceur en ayant la certitude qu’en face d’eux, il y aura toujours une oreille attentive’’, a espéré le guide religieux.

Ainsi, selon lui, ‘’la confiance renaîtra, les suspicions disparaîtront au profit des échanges positifs et constructifs’’, saluant la ‘’cohésion’’ des membres du gouvernement autour du chef de l’Etat, Alassane Ouattara.

‘’C’est la conjugaison rationnelle des activités gouvernementales orientées vers la recherche de l’excellence que nous irons vers le plus grand bonheur de nos populations (…). Les actes qu’il (ndlr : Alassane Ouattara) pose en faveur de l’ensemble des communautés religieuses de ce pays ne passent pas inaperçus’’, a fait observer l’Imam Mamadou Traoré.

Tags:

A- A A+