Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Législatives: Bernard Cazeneuve, chef de file du «parti de la rose»

Législatives: Bernard Cazeneuve, chef de file du «parti de la rose»

Source : http://www.rfi.fr/france/20170530-legislatives-bernard-cazeneuve-chef-file-parti-rose

Document sans nom

Bernard Cazeneuve poursuit son tour de France. L'ex-Premier ministre, pilier du quinquennat de François Hollande, sillonne le pays pour soutenir les candidats socialistes aux élections législatives des 11 et 18 juin. Il était lundi 29 mai à Lyon et Vienne pour appuyer les candidatures de l'ancienne ministre Najat Vallaud-Belkacem et Erwann Binet. Bernard Cazeneuve défend le bilan du quinquennat, et tente de maintenir à flot un Parti socialiste miné par l'échec de Benoît Hamon à la présidentielle.

Bernard Cazeneuve a une passion pour les roses. Il en cultive une quarantaine d'espèces chez lui. Alors, dans cette roseraie du sud de Lyon, il parle en expert et multiplie les allusions politiques :

« Les végétaux, c’est comme la vie. Vous savez, ils ont leur cycle, ils ont leur saison. Il y a aussi des aléas. Par exemple, il y a eu énormément de gel dans le nord, et donc nous avons énormément de roses qui auraient dû éclore au mois de mai, qui n’ont pas réussi à éclore. Mais peut-être vont-elles éclore au mois de juin ? »

Alors que certains diagnostiquent la mort du PS, le parti de la rose, et une bérézina aux législatives de juin, Bernard Cazeneuve a pris son bâton de pèlerin pour convaincre de l'utilité de voter socialiste, même après la victoire d'Emmanuel Macron.

« Monsieur Macron, je n’imagine pas une minute – parce qu’il a siégé avec nous autour de la table au gouvernement – qu’il veuille se retrouver en tête à tête avec la seule droite. Donc il faut l’aider à ne pas devoir subir ce sort », affirme-t-il.

L'ancienne ministre Najat Vallaud-Belkacem, en difficulté à Villeurbanne, apprécie le soutien de celui qui s'est imposé comme le chef des législatives pour le PS. Et après l'élection ? Bernard Cazeneuve veut retrouver son métier d'avocat, publier des livres et participer à la reconstruction de la gauche. Dans une métaphore à peine voilée, il l'affirme : « Vouloir faire mourir des roses est une très mauvaise idée. »

Tags:

A- A A+