Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Essai de l'Opel Insignia Grand Sport: la montée en puissance de la techno

Essai de l'Opel Insignia Grand Sport: la montée en puissance de la techno

Source : http://www.01net.com/actualites/essai-de-l-opel-insignia-grand-sport-la-montee-en-puissance-de-la-te

Document sans nom

La marque allemande rajeunit sa routière premium. Nouvelles lignes et nouvelles technos, Opel entend taquiner ses rivales de chez Renault, Peugeot ou encore Volkswagen. Et c’est une réussite.

Appelez-la désormais Insignia Grand Sport. La berline du constructeur Opel est de retour dans une nouvelle robe affirmant un caractère plus… sportif. Des lignes plus marquées, plus tendues et plus séduisantes que celles de la précédente Insignia. Et cette nouvelle Opel fait aussi le plein de technos. Le modèle Elite que nous avons essayé profite en effet de l’essentiel des aides à la conduite de la marque allemande, qui se révèlent efficaces sur la route.

Une sensation de sécurité à bord

À commencer par le régulateur de vitesse adaptatif. Une fois définie la vitesse de croisière à adopter, l’Insignia se charge d’accélérer et freiner si jamais un véhicule est situé à proximité devant. De manière classique, il est possible de définir une distance de sécurité à maintenir. On n'atteint pas la performance des systèmes dynamiques, capables d’ajuster la vitesse en fonction de la lecture des panneaux de limitation bordant la route... Mais ce régulateur adaptatif reste un véritable atout pour les longs trajets. À noter : étant donné qu’il ne s’active qu’à partir de 30 km/h (et jusqu’à 180 km/h), il ne pourra pas franchement être utilisé dans les embouteillages. D’autant que notre modèle d’essai était dépourvu de boîte automatique.

Toujours côté sécurité, l’Insignia intègre un dispositif de maintien dans la file, utilisant la caméra au pare-brise pour lire les bandes blanches. On est encore loin de la conduite autonome, mais cela permet d'éviter les dérives dangereuses. Ces fonctions s’activent depuis les commandes du volant avec une facilité remarquable. D’ailleurs, si le confort du conducteur est flatté par un volant chauffant, il l’est aussi par l’affichage tête haute couleur dont la luminosité importante (et réglable) offre une belle lisibilité quel que soit le niveau l’intensité du soleil.


Pour la conduite de nuit, on aime cette fois-ci le confort apporté par les phares Intellilux utilisant 32 LEDs. De quoi créer un véritable tunnel lumineux, d’autant que ces feux suivent la trajectoire de la voiture pour accompagner les virages. Ajoutons que, si on trouve évidemment un mode plein phare automatique, Opel annonce une portée de 400 mètres.

D’autres points forts se font remarquer à bord d’Insignia Grand Sport. On aime, par exemple, son système d’aide au stationnement et la vision à 360 degrés (4 caméras intégrées) qui permettent de stationner ce monstre de près de 4,90 mètres sans accrochage. La technologie de freinage d’urgence est aussi à considérer comme un atout, comme les alertes collision en marche arrière. Utilisant les capteurs intégrés dans le pare-chocs arrière, ce dispositif vous avertit si un véhicule arrive alors que vous opérez une marche arrière sans visibilité, comme lors de la sortie d’une place de stationnement ou d’un garage par exemple.

Opel OnStar, un super conseiller accessible en permanence

Les véhicules Opel profitent d’un accès au service OnStar d’Opel. Sur une simple pression sur le bouton dédié, un appel est automatiquement établi vers un conseiller qui peut répondre à toutes vos demandes... ou presque. Lui demander une adresse, consulter les places disponibles d’un parking ou réserver une chambre d’hôtel… Onstar est vraiment très pratique. Mais ce service joue aussi la carte de la sécurité. Il est possible de demander au conseiller de vous renseigner sur l’état du véhicule (pratique si un voyant est allumé), mais il peut aussi vous envoyer une dépanneuse en cas de pépin. Et pour ceux qui auraient l'impression d'être espionnés, Opel offre la possibilité de couper la géolocalisation du véhicule. 

Confort et multimédia

Outre le siège ergonomique du conducteur (AGR), tous les passagers profitent de sièges ventilés chauffants, mais aussi rafraichissants à l’avant. Dans l’ensemble, les finitions de notre modèle Elite sont très propres et c’est grandement dû à l’utilisation de matériaux de bonne qualité. Le plastique brut est assez rare et c’est tant mieux. Bref, on se sent bien à bord de l’Insignia Grand Sport, toutefois frustré – geek que nous sommes - par un système multimédia dont les commandes vocales sont un peu trop basiques et pas toujours efficaces. Certaines adresses dictées n’ont pas été reconnues par le système. Heureusement les plus technophiles se rabattront sur l’usage d’Android Auto ou CarPlay en branchant leur smartphone à la prise USB présente sous l’accoudoir. 

Notre Opel Insigna en version Elite 1,5 L (165 chevaux) est proposée à partir de 34 400 euros. Notre modèle d’essai, intégrant le régulateur de vitesse adaptatif (1000 euros), le stationnement semi-automatique « Park and Go 360 » (1000 euros) ou encore le pack haute vision, incluant l’affichage tête haute (950 euros) est proposée à 39 000 euros. Autant dire que cette Insignia Grand Sport est une alternative sérieuse aux Renault Talisman, Volkswagen Passat, Peugeot 508, Ford Mondeo, ou encore Skoda Superb.

Tags:

A- A A+