Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Mobilisation des ressources du PNIA 2: Sangafowa Coulibaly obtient l’engagement du NEPAD

Mobilisation des ressources du PNIA 2: Sangafowa Coulibaly obtient l’engagement du NEPAD

Source : www.ivoireactu.net

Document sans nom

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly était en mission en Afrique du Sud, du 15 au 20 mai 2017. Au cours de son séjour, le ministre Sangafowa Coulibaly a eu plusieurs séances de travail avec les personnalités, dont Ibrahim Assane Mayaki, directeur exécutif du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD). Mamadou Sangafowa Coulibaly et Ibrahim Mayaki ont mis leurs échanges à profit pour passer en revue les défis de l’agriculture en Afrique et aborder quelques perspectives en vue de rehausser ce secteur. Il ressort de ces échanges que le NEPAD mettra à disposition du ministre Ivoirien de l'Agriculture un document de plaidoyer auprès des chefs d'Etat Africains pour des financements publics plus conséquents dans le secteur agricole. Ensuite, il intégrera et apportera son appui technique et financier à l'initiative pour l'Adaptation de l'Agriculture Africaine (AAA) aux changements climatiques. Ibrahim Assane Mayaki a engagé son institution à apporter à la Côte d'Ivoire, une assistance technique dans formulation et la mobilisation des ressources du PNIA deuxième génération, dont la table-ronde est prévue en marge du SARA. En plus, le NEPAD a accepté de faire partie du partenariat qui lie la Côte d'Ivoire à chocolatier américain, pour la conception et la création de l'académie mondiale du chocolat à Abidjan.

Outre les questions liées au suivi des décisions de la 29ème conférence de la FAO, le ministre Sangafowa Coulibaly a défini avec son homologue Sud Africain, les moyens de renforcer la coopération entre les deux pays dans le domaine agricole. Les deux personnalités se sont accordé sur le fait que l’Afrique du Sud, puissance agricole africaine et la Côte d’Ivoire, puissance agricole ouest-africaine, se donnent la main pour rehausser le potentiel du secteur agricole et, à terme de parvenir à l’autonomisation du continent et à une meilleure redistribution de la richesse à travers la chaîne de valeur. Pour le matérialiser, un accord de coopération agricole renforcé sera signé entre les deux pays en marge du SARA dont l'Afrique du Sud est le pays à l'honneur. Quatre entreprises sud-africaines ½uvrant dans le domaine de l'agro-industrie bénéficieront de l'appui du ministère ivoirien de l'Agriculture pour investir dans la production et la transformation du manioc, de la noix de cajou, des fruits et légumes, des maraîchers et de la mangue. Ce sont au total des milliers d'hectares et une dizaine d'unités de transformation primaire pour un investissement privé total de près 200 milliards de FCFA qui permettront une production additionnelle de 1.000. 000 de tonnes et la création de 10. 000 emplois directs, dès cette année et jusqu'à fin 2019. Plus d’une trentaine d'entreprises ont manifesté leur intérêt à participer au SARA 2017, en vue de rechercher et nouer des partenariats avec leurs homologues Ivoiriens et ceux de la sous région. La région du Limpopo, l’une des principales régions agricoles de l’Afrique du Sud sera l'invitée spéciale du ministre Sangafowa Coulibaly.

Tags:

A- A A+