Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Trois Palestiniens accusés de l'assassinat d'un cadre du Hamas condamnés à mort

Trois Palestiniens accusés de l'assassinat d'un cadre du Hamas condamnés à mort

Source : http://www.rfi.fr/moyen-orient/20170521-palestine-bande-gaza-hamas-condamnation-mort-trois-palestini

Le 24 mars dernier, Mazen Faqha, un commandant de la branche armée du Hamas était assassiné près de son domicile dans la bande de Gaza. Le Hamas avait aussitôt pointé du doigt Israël. Avant d'annoncer par surprise il y a quelques jours l'arrestation de trois Palestiniens accusés d'avoir agi sur les ordres de l'Etat hébreu. Ces «collaborateurs» présumés ont été jugés cette semaine par une cour militaire qui a rendu ce dimanche 21 mai son verdict.
 
Quatre jours d'audience seulement et un verdict final et sans appel. C'est au terme d'un procès express que les trois Palestiniens mis en cause dans l’assassinat de Mazen Faqha ont été condamnés à mort. Deux d'entre eux seront pendus tandis que le troisième sera fusillé.
 
Le Hamas avait annoncé il y a à peine 10 jours l'arrestation de ces trois « collaborateurs » accusés d'agir sur ordre d'Israël. Soulagé de mettre fin aux rumeurs selon lesquelles ce meurtre était le fait d'un règlement de comptes internes, le mouvement islamisme a dévoilé tous les détails de l'enquête et diffusé les aveux des accusés.
 
Des preuves insuffisantes pour Mahmoud Alfaranji, coordinateur du Conseil des organisations de défense des droits de l'homme palestiniennes, qui dénonce un procès pour l'exemple. « Nous sommes inquiets car ce procès s'est déroulé trop rapidement, commente-t-il. Les accusés avaient le droit de bénéficier d'une procédure plus longue, pour s'assurer qu'il ne s'agit pas que d'un verdict politique visant uniquement à conforter l'opinion publique et les militants du Hamas. »
 
Aucune information n'a filtré sur la date de l'exécution de ces trois condamnés. Les forces de sécurité du Hamas ont assuré qu'elles avaient récemment lancé une vaste campagne et arrêté près de 45 collaborateurs présumés, qui seront bientôt jugés.

 

Tags:

A- A A+