Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

France: un projet de centre commercial géant provoque la colère des habitants

France: un projet de centre commercial géant provoque la colère des habitants

Source : http://www.rfi.fr/france/20170522-france-projet-centre-commercial-geant-provoque-colere-habitants

Pas de centre commercial géant à la place de champs agricoles. C’est le vœu des centaines de manifestants rassemblés dimanche 21 mai 2017 à Gonesse, près de Paris. Habitants et militants écologistes ont défilé contre le projet Europacity, un gigantesque centre commercial et de loisirs en devenir. Porté par l’entreprise française Auchan en partenariat avec un groupe chinois, il pourrait ouvrir ses portes en 2024.
 
Les manifestants se sont donné rendez-vous entre les champs de blé et de maïs. Le ciel est clair, on aperçoit Paris, à une vingtaine de kilomètres. Ils sont venus défendre un petit bout de campagne. « On veut garder notre blé » clame une pancarte. Or, c’est là, sur ces terres, qu’Europacity doit voir le jour.
 
Philippe, un habitant de la région, veut « résister un petit peu » pour défendre les « dernières terres agricoles, [les] derniers espaces verts » de son lieu de vie. Il refuse de « les voir bétonnés comme tout le reste de la Seine-Saint-Denis et tout le reste du Val-d’Oise ». Sans compter que les habitants ont « déjà plein » de centres commerciaux près de chez eux, ce qui rend encore moins intéressante cette « hérésie » à leurs yeux.
 
Selon les promoteurs du projet, plusieurs milliers d’emplois pourraient être créés dans ces départements défavorisés. Pour Bernard Loup, qui préside le Collectif pour le Triangle de Gonesse, en pointe dans la lutte contre Europacity, c’est « un mirage ». Les centres commerciaux « ne créent plus d’emploi, ça déplace seulement les emplois ou ça les détruit ailleurs et ça les détruit particulièrement en centre-ville. Vous allez voir là, dans le centre de Gonesse, c’est la misère au niveau commerces », lance-t-il. Il refuse de « consommer un mètre carré de terre agricole » supplémentaire et rappelle qu’on « a quand même besoin de se nourrir ».
 
Projet « démesuré »
 
Europacity s’étendrait sur 80 hectares : magasins, hôtels, parc aquatique, piste de ski artificiel. Le projet fait bondir Emilie, 30 ans, auxiliaire de vie scolaire dans la région, qui le trouve « démesuré ». De toute façon, elle « n’a même pas les moyens d’y aller, dans leurs centres commerciaux-là, dépenser plein de fric qu’on n’a pas »
 
A la mairie de Gonesse, un fonctionnaire évoque, sous couvert d’anonymat, « un sujet sensible » et même « un grand moment de propagande municipale » à destination des agents qui n’ont « pas vraiment le droit d’être contre » le futur complexe commercial.
 
Pour les manifestants, la lutte continue.

 

Tags:

A- A A+