Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Sécurisation des ressources de L’Etat : Les acteurs engagés à réduire considérablement les pertes liées aux mandatements indus

Sécurisation des ressources de L’Etat : Les acteurs engagés à réduire considérablement les pertes liées aux mandatements indus

Source : www.ivoireactu.net

Le séminaire sur la problématique du trop perçus sur le salaire des fonctionnaires et agents de l’Etat s’est achevé sur la volonté de tous les acteurs intervenant dans le processus de traitement des dépenses salariales à réduire considérablement les pertes liées aux mandatements indus.
 
Au terme d’une journée, les participants se sont également engagés à évaluer les moyens d’action des gestionnaires des ressources humaines en vue de leur amélioration.
 
Il s’agit d’améliorer la communication transversale entre administrations en impliquant suffisamment les gestionnaires sectoriels des effectifs à travers une sensibilisation des partenaires institutionnels, à l’effet de transmettre avec diligence, les informations sur les situations et positions d’agents publics (collectivités territoriales, EPN, institutions de l’Etat, banques, officiers d’état civil, etc.).
 
Ils ont été invités à communiquer régulièrement à chaque ministère l’état des trop perçus sur salaire le concernant et à initier des campagnes de sensibilisation des fonctionnaires et agents de l’Etat (émissions radio et télé, journées portes ouvertes, etc.).
 
Les participants ont en outre recommandé la sensibilisation des chefs d’unités administratives sur la nécessité de procéder à des contrôles inopinés réguliers au sein des services de leurs zones de compétences. Il a été demandé d’inciter les fonctionnaires et agents à informer les services de la Fonction Publique et de la Direction de la Solde sur leurs situations ou positions pour la prise de mesures conservatoires.
 
Les participants ont appelé notamment au renforcement des capacités des gestionnaires des ressources humaines sur le statut général de la Fonction publique et la procédure de saisine du Conseil de santé, de même que de sensibiliser les officiers d’Etat civil à transmettre les informations relatives aux décès des fonctionnaires et agents de l’Etat au ministère de la Fonction publique et à la direction de la solde.
 
Il a été question aussi d’améliorer la gestion des ressources humaines en désignant des points focaux au sein des ministères techniques en vue de saisir la direction de la solde des positions administratives des fonctionnaires et agents de l’Etat et du contrôle des indemnités dans les mêmes conditions que le contrôle des effectifs.
 
A la clôture des travaux, représentant le directeur général du Trésor public, Ahoussi Arthur, a invité les acteurs à traduire en une matrice d’actions toutes ces recommandations. « Il reste entendu que d’autres cadres de réflexion se tiendront autant que nécessaire pour permettre à tous les acteurs, notamment les membres du Comité Interministériel de réduction des mandatements indus, de toujours disposer d’éléments nécessaires au recouvrement efficace des trop-perçus sur salaires », a-t-il conclu.

 

Tags:

A- A A+