Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Université FHB / manifestation du personnel : La présidence de l’université et les PAT entament des négociations

Université FHB / manifestation du personnel : La présidence de l’université et les PAT entament des négociations

Source : www.ivoireactu.net

Suite à la manifestation d’humeur du mercredi 03 mai dernier, du personnel administratif et technique (PAT), à l’esplanade de l’UFHB, le Pr Abou KARAMOKO, Président de l’UFHB a reçu les différents responsables syndicaux, du syndicat national du personnel administratif et technique de l’enseignement supérieur (SYNAPATES), du syndicat national du personnel privé de l’université de cocody (SYNAPUC) et du syndicat national du personnel de l’enseignement supérieur de Côte d’Ivoire (SYNAPESCI) autour la table de négociation . C’était ce lundi 08 mai à la salle de conseil de l’UFHB. En décidant de les recevoir, le premier responsable de l’université a exprimé ainsi sa volonté dialoguer pour aplanir les incompréhensions à l’origine de vives tensions.
En effet, dans ses propos liminaires, le Président Abou KARAMOKO a condamné avec véhémence l’attitude des PAT. Ces derniers se sont illustrés au cours de leur manifestation par des quolibets et autres invectives à l’endroit des membres de l’équipe de direction. « Je ne suis pas dans une situation d’adversité, de rivalité avec mes agents », a-t-il indiqué. C’est pourquoi, poursuit-il, nous devons trouver un consensus sur les points qui fâchent. Dans cet élan, l’équipe de direction a montré de bonnes dispositions pour entamer des discussions pour s’accorder sur les modalités de paiement des heures supplémentaires. Dès lors, le Président de l’UFHB, Pr Abou KARAMOKO a mis en place une commission bipartite pour engager les négociations dès le mardi 09 mai, sur les 07 points de revendication des syndicats. En outre, ces organisations syndicales ont reconnu que 03 de leurs revendications ne révèlent pas de la compétence du Président de l’UFHB.
Par ailleurs, les syndicats ont présenté des excuses publiques au Président Abou KARAMOKO pour les propos injurieux proférés à son encontre lors de leur manifestation. Ils ont mis ce dérapage sur le compte des éléments incontrôlés.
Retenons que les négociations se sont déroulées dans une ambiance cordiale. Les responsables syndicaux ont affirmé qu’ils retournent rencontrer leurs bases au cours d’une assemblée générale extraordinaire, le jeudi 11 mai prochain. Ils aviseront ensuite de la conduite à tenir.

 

Tags:

A- A A+