Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

3è édition du Grand Ménage: L’opération du samedi 6 mai dévoile de bons et mauvais élèves

3è édition du Grand Ménage: L’opération du samedi 6 mai dévoile de bons et mauvais élèves

Source : www.ivoireactu.net

La 3è édition de l’opération de salubrité nationale dénommée ‘’le Grand Ménage’’ s’est déroulée le samedi 6 mai 2017 dans la quasi-totalité des régions de la Côte d’Ivoire. La Région du Béré, jusque-là en retrait lors des deux précédentes éditions, ‘’est entrée dans la danse’’, rapportera le Ministre en Charge de la Salubrité, Anne Désirée Ouloto, lorsqu’elle dressait le bilan de l’activité nationale dans l’après-midi. 
 
Rentrée seulement à Abidjan la veille, après une importante mission effectuée en Suisse du 4 au 5 mai, le Ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable (MINSEDD), à la tête des nombreux membres de son cabinet et de directeurs centraux, a sillonné le District autonome d’Abidjan pour inciter les populations du Plateau, de Treichville, d’Adjamé et de Cocody à plus d’actions dans la lutte contre l’insalubrité. 
 
A la Gare Sud au Plateau, à la Gare Nord à Adjamé, Anne Désirée Ouloto a vivement interpellé les responsables techniques de la Société de Transporteurs Abidjanais à veiller à la propreté dans l’enceinte et aux alentours de cette plateforme. A la rue du Commerce, les gérants et personnels des magasins ont également été sensibilisés sur le nettoiement et le maintien de la propreté devant leurs locaux propres.
 
Le terre-plein du boulevard Nangui Abrogoua, du côté du Forum des Marchés à Adjamé, transformé en un véritable dépotoir à ciel ouvert, a retenu l’attention de la garante de la Salubrité. Après y avoir marqué une longue halte, le Ministre Anne Désirée Ouloto a affiché son inquiétude et préconisé des concertations et des actions. ‘’Le boulevard Nangui Abrogoua est transformé en un grand marché ; toute chose qui présente de grands risques d’incident ou d’accident… Adjamé mérite un plan d’urgence pour des questions de santé publique et de sécurité. Nous devons agir de manière concertée. Le Ministère de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable (MINSEDD) convoquera dès cette semaine une réunion avec le Ministère de l’Intérieur, l’Office National de la Protection Civile, les responsables techniques de la Mairie et les Commerçants d’Adjamé’’, a expliqué l’autorité gouvernementale. Ces concertations, a-t-elle précisé, ‘’visent deux objectifs : le premier, c’est de trouver des solutions pour rendre propre le boulevard Nangui Abrogoua ; et le second, est de repréciser les stratégies de pré-collectes et collectes des déchets à ce niveau’’.
 
Au registre des tableaux noirs, Anne Ouloto a également décerné de mauvais points à la Sotra. Elle a marqué une autre halte à la sortie de la Gare Nord pour féliciter les commerçants qui ont mis la main à la pâte en s’impliquant dans l’opération à Adjamé.
 
A l’entendre par contre, Marcory et Treichville, notamment du côté de l’avenue 6 Rue 13 où elle est passée, elle a rencontré de ‘’bons élèves’’ qui devront servir d’exemple aux autres communes et localités telles que Gagnoa, où la mobilisation est encore timide. Somme toute, Anne Ouloto a indiqué que le taux national d’exécution de l’opération ‘’Grand Ménage’’ de ce 6 mai fût de 55 %, quand le taux dans le District autonome d’Abidjan était de 74 %. 
 
En réitérant ses vifs remerciements au corps préfectoral qui, dans toutes les localités, s’illustre de manière formidable dans l’exécution de cette initiative de salubrité, le Ministre Ouloto a précisé que durant tout le mois de mai, l’effort qui serait demandé aux citoyens se résumerait à ‘’Ne rien jeter dans la rue’’. Elle a également révélé que lors de la 4è édition, prévue le samedi 3 juin 2017, elle se rendrait à Bouaflé.
 
Il faut préciser qu’à la veille de la 3è édition du Grand Ménage, les agents et fonctionnaires de l’Administration publique ont procédé au nettoiement de la Cité Administrative du Plateau. Le Ministre des Infrastructures Economiques, Dr Amédé Koffi Kouakou, qui assurait l’intérim de sa collègue Anne Ouloto, a présidé cette activité qui a redonné à ce haut lieu d’administration publique un lustre depuis longtemps attendu et devrait être le début de nombreux autres grands ménages!

 

Tags:

A- A A+