Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

A New York les manifestants ont défilé pour défendre les droits des immigrés

A New York les manifestants ont défilé pour défendre les droits des immigrés

Source : http://www.rfi.fr/ameriques/20170502-new-york-manifestants-defile-defense-droits-immigres-1er-mai

Environ 4000 personnes se sont réunies à New York à l'occasion de la Journée internationale des travailleurs. Mais cette année, le ton était plus politique pour rappeler à Donald Trump que les immigrés participent activement à l'économie des Etats-Unis. Le cortège a été marqué par des altercations parfois violentes avec des partisans du président venus chercher l'affrontement.
 
Ils étaient une petite vingtaine, le visage recouvert de masques de protection aux gaz lacrymogènes, enroulés dans des bannières étoilées et brandissant des pancartes proclamant Make America Great Again (Rendre sa grandeur à l'Amérique), et ont été bien vite chassés par des manifestants pour le droit des immigrés aux cris de « Dégagez les fascistes ! », rapporte notre correspondante à New York, Marie Bourreau.Des policiers sont intervenus pour séparer les deux groupes et le calme revenu, c'est une foule solidaire qui s'est élevée contre le racisme ordinaire depuis l'élection de Donald Trump et les expulsions. Le maire démocrate de la ville, Bill de Blasio y a fait une rapide apparition.
 
« L'administration Trump ne cible pas que les immigrants vous savez, nous explique une manifestante. Elle cible aussi des citoyens américains notamment les noirs, les latinos, particulièrement les pauvres... Alors ils sont là aussi ! »
 
« En tant qu’immigrant vous savez, tous les jours votre vie est une lutte et donc nous sommes ici pour montrer qu'on est visible et qu'on contribue à l'économie de ce pays », martèle un immigré.
 
Le racisme ordinaire
 
« Etre noir et être Américain, aujourd'hui ce sont deux identités qui ne vont plus de pair, ajoute un autre manifestant. Je pense que c'est un sentiment qui est partagé par toutes les personnes de notre communauté »
 
D'autres comme Jocelyne, arrivée de Haïti, préfèrent rire de la situation. « Je travaille avec les personnes qui ont des troubles mentaux. Celui-là, je ne peux pas le catégoriser... L'atmosphère est un peu plus tendue qu'avant l'arrivée de Trump. Il y a toujours eu du racisme aux Etats Unis, mais ça a été multiplié par 500 depuis l'arrivée de Trump ».
 
A New York, le mouvement anti-Trump ne faiblit pas et les manifestants ont promis de rester mobilisés. Des rassemblements ciblant la politique migratoire du président américain ont eu lieu également dans d'autres villes comme Portland où des incidents ont été signalés, ou encore Chicago et Los Angeles.

 

Tags:

A- A A+