Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Thaïlande: des fonctionnaires impliqués dans un réseau de trafic d'êtres humains

Thaïlande: des fonctionnaires impliqués dans un réseau de trafic d'êtres humains

Source : www.ivoireactu.net

En Thaïlande, un réseau de prostitution forcée a été découvert dans une province du nord du pays. La grande majorité des trafiquants d'êtres humains et des clients étaient des policiers et des fonctionnaires civils. Les filles forcées à la prostitution n’avaient parfois que 16 ou 17 ans. L’affaire fait grand bruit dans le royaume, mais l’enquête menée par la police provinciale fait du surplace.
 
Une source policière le dit sans ambages : il y a tellement de policiers et de fonctionnaires impliqués dans ce réseau de trafic humain, que s’ils étaient tous arrêtés le fonctionnement de la province de Mae Hong Son s’arrêterait.
 
L’affaire a été rendue publique fin avril par les accusations de la mère d’une fille forcée à se prostituer par ces trafiquants d'êtres humains. Un réseau d’une ampleur sans précédent a été découvert : de très jeunes filles servaient d’esclaves sexuelles à des fonctionnaires de haut rang et à des policiers après des réunions bureaucratiques. Les victimes évoquent des séances de viol collectif et de sadisme.
 
Juges et parties
 
Le problème est que l’enquête est menée par les unités de police dont certains membres sont au banc des accusés. Il n’est donc pas étonnant qu’après plus d’une semaine d’enquête, seuls trois mandats d’arrêt contre des policiers aient été émis, alors que la liste des accusés établie par les victimes compte plus d’une quinzaine de personnes.
 
Le chef de la junte et Premier ministre Prayut Chan-ocha a promis que justice serait rendue, mais les seules sanctions adoptées jusqu’à présent sont des sanctions disciplinaires.

 

CKEditor - The text editor for the Internet - http://ckedit

Tags:

A- A A+