Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Russie: Angela Merkel rencontre Vladimir Poutine à Sotchi

Russie: Angela Merkel rencontre Vladimir Poutine à Sotchi

Source : www.ivoireactu.net

Après sa visite en Arabie saoudite dimanche, et lundi aux Emirats arabes unis, la chancelière allemande Angela Merkel se rend mardi 2 mai à Sotchi, en Russie, pour y rencontrer le président russe Vladimir Poutine. Les différences entre les deux pays ne se sont pas aplanies depuis la dernière visite d'Angela Merkel, en 2015.
 
Angela Merkel ne s’était plus rendue en Russie depuis deux ans et elle avait bien prévu de n'y retourner qu'après la fin du conflit ukrainien. Seulement, la crise court toujours et devrait être l’un des sujets importants de cette rencontre avec Vladimir Poutine. Angela Merkel espère pouvoir éviter une nouvelle escalade du conflit ukrainien après la mort d'un salarié de l'OCDE la semaine dernière.
 
Angela Merkel et Vladimir Poutine se connaissent comme peu d'autres couples politiques sur la scène internationale, mais les relations entre les deux dirigeants sont tendues. L'Allemagne n'accepte pas l'annexion de la Crimée. La Russie, elle, s'irrite du rôle joué par l'Allemagne en soutien à la rhétorique anti-russe en Europe de l'Est, de l'avis du quotidien Izvestia.
 
Pourtant, Angela Merkel reste un interlocuteur privilégié pour le président russe, notamment à la veille du G20 de juillet à Hambourg, l'Allemagne étant l'hôte de la rencontre.
 
Vers une détente ?
 
Les deux dirigeants devraient également parler de Donald Trump que la chancelière a récemment rencontré à Washington. Poutine sera intéressé d'entendre comment elle juge le président américain, assure le quotidien russe Nezawisimaja Gazeta, alors que le président américain n'a pas prévu de rencontrer son homologue russe. D'autres sujets seront également abordés : le service de presse du Kremlin évoque la lutte contre le terrorisme et la situation au Proche-Orient.
 
Selon le quotidien Kommersant, « la rencontre se tient certes au bord de la mer Noire, elle ne signifie pas pour autant un dégel des relations bilatérales ». Le journal croit toutefois à une inflexion de l'Allemagne : Berlin aurait conscience que les sanctions n'influencent pas la partie russe, et compterait délaisser le bâton pour la carotte. En l'occurrence, jouer la carte de la normalisation des relations.
 
La dernière visite d'Angela Merkel en Russie remonte à 2015, à l'occasion du 70e anniversaire de la victoire des alliés sur l'Allemagne nazie. La chancelière allemande n'avait pas assisté au défilé militaire sur la place Rouge, ce qui avait suscité de la rancoeur en Russie. Merkel n'avait alors pas mâché ses mots au sujet de la Crimée, parlant d'une « annexion criminelle et illégale ».

 

Tags:

A- A A+