Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Fruits et légumes: Le Maroc convoite le marché de la Cedeao

Fruits et légumes: Le Maroc convoite le marché de la Cedeao

Source : www.ivoireactu.net

Au demeurant, les agrumes du Maroc constituent une offre adaptée à l’Afrique, du moins, c’est ce qu’ont souligné Kacem Benani Smires, président de Citrus Export, Asmaa Hamzaoui (direction de développement des filières de production).
 
« Quelles perspectives de partenariat entre le Maroc et les pays de la Cedeao dans le domaine des fruits et légumes ?», c’est le thème autour duquel s’est tenu le 29 avril au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan, le séminaire organisé par l’Association des exportateurs d’agrumes du Maroc (Citrus Maroc Export) et l’Association des conditionneurs d’agrumes du Maroc (Ascam). Objectif: voir comment faciliter et optimiser les échanges entre le royaume chérifien et l’ensemble des pays de la Cedeao dans le domaine des fruits et légumes en discutant des contraintes à lever.
 
Ont pris part à ce séminaire plusieurs acteurs des secteurs de la commercialisation, de la distribution et de la logistique. Plusieurs communications ont permis aux participants de se rendre compte de l’expérience marocaine en matière de développement agricole, plus spécifiquement les fruits et légumes.
 
Ainsi, l’on retient que la mise en place en 2008 du programme Maroc vert a permis de mieux organiser le secteur en le dotant d’un arsenal juridique adéquat et mettant également en place des interprofessions fortes qui aujourd’hui contribuent énormément à l’économie marocaine en générant plus de 3 milliards de dirhams par an. Avec l’encadrement de ces interprofessions et la mise en œuvre de contrats-programmes, les agriculteurs tirent d’énormes bénéfices du secteur des agrumes puisque les circuits de commercialisation et de distribution sont assez structurés.

 

Tags:

A- A A+