Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Femua 10 / Ce qui s’est passé à la cérémonie d’ouverture

Femua 10 / Ce qui s’est passé à la cérémonie d’ouverture

Source : www.ivoireactu.net

Le Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua 10) a été ouvert le mardi 25 avril 2017 dans le village Anoumabo-Marcory par Maurice Kouakou Bandaman, ministre de la Culture et de la Francophonie.
Cette grand-messe de la musique se tient du 25 au 30 avril 2017 sous le thème : ‘’L’Afrique face aux défis du réchauffement climatique ‘’. Avant l’ouverture de cette 10ème édition, des allocutions ont été faites. Maurice Kouakou Bandaman, ministre de la Culture et de la Francophonie s’est exprimé en ces termes : « nous sommes ici pour célébrer la 10ème édition de ce important festival. La célébration de cette édition me donne l’occasion de dire ma satisfaction à Gaou- productions et au groupe Magic system pour leur travail acharné qui a fait du Femua, un grand festival international, un festival intégrateur et populaire. Je salue la ministre Anne Désirée Ouloto qui a montré qu’à travers les hommes de Culture, des musiciens, nous pouvons prendre conscience du dégât qui nous guette. Je salue le groupe Magic system qui n’a pas utilisé de bombe, ni de fusil pour faire changer le comportement des hommes. Ils ont juste chanté de la bonne musique. Alors je voudrais réactiver ma fierté à ces jeunes Asalfo, Manadja, Tino et Goudé pour leur exemple qu’ils offrent aux autres jeunes de Côte d’Ivoire, l’exemple de partage, de l’entente et de la solidarité. Grâce à vous, Anoumabo est devenu célèbre au monde. Je déclare ouvert la 10ème édition du Femua. »
Avant le ministre c’est Salif Traoré alias A’salfo, par ailleurs commissaire général du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo qui a planté le décor. Puis, il a dit : « En ma qualité de commissaire général du Femua et au nom du groupe Magic System, je voudrais traduire tous nos sincères remerciements à Mme Irina Bokova, directrice générale de l’Unesco qui a accepté de parrainer cette édition. Pour cette 10ème édition, le challenge est grand. L’année 2017 marque les 10 ans de brassage culturel et artistique, de tourisme, d’échanges professionnels, de formations et de partage. L’heure est au bilan et aux festivités marquant toute une décennie d’existence. Cette 10ème édition sera pour nous, l’occasion de jouer notre partition dans le défi mondial de ce 21ème siècle, à savoir le réchauffement climatique. C’est ainsi que nous plaçons cette édition sous le thème : ‘’l’Afrique, face au défi du réchauffement climatique’’ ».
Le maire de la commune de Marcory, Aby Raoul, il s’est dit satisfait de voir les jeunes faire de sa cité, la plus populaire de Côte d’Ivoire. « Bravo au groupe Magic sytem qui a offert cette plateforme d’échange culturel au village de Marcory » a-t-il fait savoir. 
Il faut rappeler que plusieurs personnalités
 

 

Tags:

A- A A+