Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Washington : Amadou Gon Coulibaly présente la situation économique, politique et sociale de la Côte d’Ivoire au secteur privé américain

Washington : Amadou Gon Coulibaly présente la situation économique, politique et sociale de la Côte d’Ivoire au secteur privé américain

Source : www.ivoireactu.net

Présent aux Etats-Unis dans le cadre des Assemblées du Printemps du Groupe de la Banque mondiale et du Fonds Monétaire International (FMI) prévues du 21 au 23 avril 2017, le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly a rencontré ce jeudi, les acteurs du secteur privé américain, lors d’une visite à la Chambre de Commerce américaine.
 
Le Chef du Gouvernement ivoirien a présenté à ses hôtes du jour, la situation économique, politique et sociale de la Côte d’Ivoire. Il ressort de l’exposé du Premier ministre ivoirien que « l’économie ivoirienne se porte bien ». Amadou Gon Coulibaly en veut pour preuve la croissance économique du pays qui pour cette année 2017 se situe autour 8,5% quand en 2016 elle était de 8,8%. Avec une perspective de 8,2% sur la période 2018-2020. Selon le chef du Gouvernement ivoirien, le FMI et la Côte d’Ivoire se sont accordés sur un déficit budgétaire de 4,5% avec une perspective de 3% d’ici 2019. Ce qui serait conforme à la norme communautaire. Amadou Gon est revenu sur la chute du cours du cacao sur le marché international, qui a entrainé la baisse du prix aux producteurs. « ça n’a pas été une décision facile mais nous voulons rassurer tous les acteurs du secteur qu’il n’y a pas risque », s’est voulu rassurant le chef du Gouvernement ivoirien. Toujours sur la question du cacao, le Premier ministre a évoqué la volonté du Gouvernement de faire de l’industrialisation de la Côte d’Ivoire une réalité d’ici 2020. Expliquant que pour le cacao et l’anacarde dont elle est première productrice au niveau mondiale, la Côte d’Ivoire ne transforme respectivement que 30% et 7% de sa production. L’industrialisation de la Côte d’Ivoire sera une solution au problème du chômage des jeunes, a-t-il ajouté.
 
Sur le volet politique, Amadou Gon a rappelé le référendum de novembre 2016 qui a abouti à la mise en place d’instituions nouvelles dans le cadre de la 3ème République. Ceci devrait aboutir à créer les conditions de la stabilité à long terme pour la Côte d’Ivoire, a faire savoir le chef du Gouvernement ivoirien. Sur le plan sécuritaire, un défi tout aussi important pour la Côte d’Ivoire, le Premier ministre a affirmé que « le Gouvernement travaille avec beaucoup de détermination pour consolider la paix et la sécurité en Côte d’Ivoire ». Il a félicité la parfaite collaboration qui existe entre la Côte d’Ivoire et les États-Unis sur le volet de la sécurité.
 
Au niveau social, Amadou Gon Coulibaly a rassuré sur l’apaisement du front social après des troubles en début d’année. « Grâce au Dialogue le calme est revenu. Les négociations se poursuivent, mais la confiance est revenu », a expliqué le Chef du Gouvernement. Pour finir le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a appelé à un « renforcement » des relations commerciales entre la Côte d’Ivoire et les Etats-Unis. Ce , en dépit « des progrès » constatés ces dernières années.
 
Pour joindre l’acte à la parole, la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) représentée par son vice président Ahmed Cissé a signé avec la Chambre de Commerce américaine un mémorandum d’entente, dont l’objectif est de créer des liens forts, des partenariats entre les entreprises du secteur privé ivoirien et celles américaines. L’Accord permettra par ailleurs d’augmenter sensiblement les volumes d’échanges entre la Cote d’Ivoire et les Etats-Unis.
 
Outre les nombreuses personnalités présentes à cette rencontre, étaient également présentes à la Chambre de Commerce américaine, des représentants de plusieurs grandes entreprises, notamment FedEx, IBM, Visa, Microsoft, Standard chartered, …
 

 

Tags:

A- A A+