Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Forum économique Côte d’Ivoire – Vietnam : le Dr Adama Coulibaly présente les opportunités d’investissement dans la filière anacarde

Forum économique Côte d’Ivoire – Vietnam : le Dr Adama Coulibaly présente les opportunités d’investissement dans la filière anacarde

Source : www.ivoireactu.net

Dans le cadre du forum économique Côte d’Ivoire – Vietnam ouvert mercredi à Abidjan, le Directeur général du Conseil Coton-Anacarde, le Dr Adama Coulibaly a présenté aux opérateurs économiques vietnamiens les opportunités d’investissement dans la filière anacarde.
 
Le Dr Adama Coulibaly a indiqué que conformément à l’engagement du Gouvernement d’accroître significativement la transformation locale à court terme, plusieurs dispositions ont été arrêtées afin de rendre la filière plus attractive et propice aux investissements. Ainsi a-t-il été décidé un code d’investissement incitatif en particulier pour les potentielles zones d’installation des unités de transformation de l’anacarde - La possibilité accordée aux transformateurs locaux d’acheter bord champ (Optimisation des couts de collecte) - La subvention aux industriels locaux d’une valeur de 400 F CFA par kilogramme d’amandes produites, équivalent à 80 F CFA par Kg de noix de cajou transformées. Puis l’instauration du Salon International des Equipements et des Technologies de Transformation de l’Anacarde (SIETTA) pour présenter et promouvoir les dernières innovations.
 
Toujours dans la dynamique de developper la filière, le DG du Conseil Coton Anacarde a indiqué qu’il a été mis sur pied le Projet BIRD Enclave qui vise l’accélération de la transformation locale de l’anacarde à travers notamment l’ amélioration de la productivité; la construction des infrastructures de stockage dans les zones de production; l’aménagement de zones industrielles dédiées à la transformation de l’anacarde: 25 ha à Bouaké et Korhogo et 15 ha à Bondoukou. Aussi ont été prises des mesures de soutien à l’approvisionnement des unités locales en matières premières, ainsi que des mesures d’assistance technique pour la mise à niveau des unités de transformation (personnel et équipements).
 
Le Dr Adama Coulibaly a faire savoir que les mesures mises en œuvre depuis 2014, ont permis une meilleure maîtrise des systèmes de production et par conséquent une amélioration de la productivité des vergers. Le dispositif de Conseil Agricole dédié aux producteurs d’anacarde démarré en 2014, touche aujourd’hui plus de 4 400 villages et environ 250 000 producteurs formés aux BPA. Au niveau de la recherche : trois (3) génotypes à haut rendement (compris entre 1,6 et 2 tonnes) confirmés par le CNRA sont en diffusion et une carte sanitaire a été élaborée et la stratégie de mise en place d’un système de veille sanitaire est en cours, le catalogue des maladies est disponible.
 
Selon le DG du Conseil Coton-Anacarde, toutes ces mesures ont eu pour conséquences d’accroître la production de plus de 13% en moyenne annuellement. Avec une production record de 702 510 tonnes de noix de cajou en 2015, la Côte d’Ivoire occupe le rang de 1er producteur mondial de noix de cajou.
 

 

Tags:

A- A A+