Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Le bouclier antimissile américain THAAD commence à arriver en Corée du Sud

Le bouclier antimissile américain THAAD commence à arriver en Corée du Sud

Source : http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20170307-thaad-coree-sud-nord-etats-unis-chine-bouclier-anti-missil

Les premiers composants du très controversé système de missiles antibalistiques américain Terminal High Altitude Area Defense (THAAD) sont arrivés dans la nuit du mardi 7 mars 2017 en Corée du Sud. Un déploiement qui survient quelques heures seulement après que la Corée du Nord a procédé à quatre tirs de missiles balistiques, lundi, en mer du Japon.
 
Avec notre correspondant à Séoul,  Frédéric Ojardias
 
L’avion-cargo transportant deux camions et des lanceurs de la batterie antimissile THAAD a atterri pendant la nuit à l’aéroport militaire d’Osan, au sud de Séoul. L’armée américaine a diffusé des images du déchargement, et a déclaré dans un communiqué que « les provocations continues de la Corée du Nord, y compris les tirs de missiles d’hier », confirmaient la décision des deux alliés de déployer ce système sophistiqué d’interception de missiles à haute altitude.
 
Il pourrait être opérationnel dès le mois d’avril, estime l’armée sud-coréenne. Mais dans le pays, le déploiement fait débat. Dans les milieux progressistes, beaucoup remettent en doute l’efficacité du bouclier et craignent une dégradation des liens avec le voisin chinois. Son installation en Corée du Sud provoque en effet la fureur de la Chine et de la Russie, qui y voient une menace pour leur propre sécurité.
 
Car les puissants radars du THAAD, dont l'bjectif officiel est de lutter contre les menaces balistiques nord-coréennes, permettent en effet de surveiller les activités balistiques chinoises. Pékin est furieux et a réagi la semaine dernière en interdisant les voyages de groupes de touristes chinois en Corée du Sud. Le géant sud-coréen de la distribution Lotte, propriétaire du terrain où est déployé le THAAD, voit aussi ses activités en Chine fermées les unes après les autres par les autorités. Une campagne de sanctions non officielles qui devrait s’accentuer dans les semaines qui viennent.

 

Tags:

A- A A+