Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

FESPACO 2017 : Le Conseil de l’Entente remet le couvert du Prix Houphouët-Boigny!

FESPACO 2017 : Le Conseil de l’Entente remet le couvert du Prix Houphouët-Boigny!

Source : www.ivoireactu.net

Par la reconduction de la distinction des jeunes réalisateurs baptisée du nom du 1er Président ivoirien, la doyenne des institutions régionales du continent confirme sa renaissance.
 
Doté d’une cagnotte de 10 millions de Fcfa et d’un trophée, véritable œuvre d’art montée par un étudiant de l’École d’architecture de Lomé (Togo), le Prix spécial Félix Houphouët-Boigny initié par le Conseil de l’entente, constituera pour la 2e édition consécutive, une des attractions majeures de la 25e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), dans la capitale burkinabè, du 25 février au 4 mars. Et, à l’image de 2015, c’est le Secrétaire exécutif en personne, Patrice Kouamé qui viendra remettre la distinction à Ouagadougou, à la tête d’une forte délégation.
 
Le Top 3 des prix spéciaux
S’il est vrai que la Côte d’Ivoire est le pays invité d’honneur de la biennale, elle sera tout-aussi à l’affiche et sous les feux de la rampe par le canal du Prix spécial du jeune réalisateur parrainé par le Conseil de l’entente, doyenne des institutions régionales et sous-régionales du continent, créée en 1959, sous la houlette de Félix Houphouët-Boigny et qui comprend le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Niger et le Togo.
 
D’autant plus que, depuis l’édition de 2015, le Conseil de l’entente a institué ce prix baptisé du nom du 1er Président ivoirien et doté d’une enveloppe de 10 millions de FCfa et d’un trophée, le place dans le Top 3 des prix spéciaux après la Cedeao dont les 2 prix cumulés sont dotés de 25 millions de FCfa, l’Uemoa avec 3 prix affichant une cagnotte de 12 millions de FCfa, et avant l’Union européenne et l’Unicef (7 millions de FCfa chacune).
 
Faut-il le préciser, il y a 12 institutions et organisations parrainant 15 prix spéciaux qui sont présents au palmarès du Fespaco. Etant entendu que les récompenses officielles que sont l’Etalon d’or du Yennenga (20 millions de FCfa), d’argent (10 millions de FCfa) et de bronze (5 millions de FCa) ont quasiment doublé depuis l’édition 2015. Le 7e art au service de la paix et de l’intégration

 

Tags:

A- A A+