Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

La Chine va plafonner les salaires versés aux joueurs par les clubs de football

La Chine va plafonner les salaires versés aux joueurs par les clubs de football

Source : http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20170120-chine-plafonne-salaires-joueurs-clubs-football-tevez-oscar

Les autorités de Pékin ont décidé de mettre un terme aux dépenses démesurées des clubs de football chinois pour l'achat de joueurs internationaux. La Chine a décidé d'imposer des plafonds salariaux aux clubs en fonction de leurs revenus. De plus les équipes devront dorénavant donner des informations précises sur l'état de leurs finances.
 
Alors que la saison pour les équipes de Super League débute au mois de mars, la Fédération chinoise de football siffle la fin des transferts aux montants pharaoniques. Les clubs de première division ont versé l'année dernière des sommes très souvent largement au-dessus du marché pour s'attirer des stars du ballon rond, comme le milieu de terrain brésilien Oscar (ex de Chelsea) ou les Argentins Ezequiel Lavezzi (ex-PSG) et Carlos Tevez (ex-Boca Juniors).
 
La Chine va imposer des plafonds salariaux aux clubs de football et les contraindre à plus de transparence sur leurs dépenses et leurs sources de financement. Les revenus des clubs détermineront les plafonds des salaires. Les plus dépensiers devront dorénavant investir à hauteur proportionnelle dans la formation de jeunes joueurs. De plus, le nombre de joueurs étrangers sera limité à trois par équipe pour chaque match. À chaque rencontre, deux jeunes footballeurs chinois devront également jouer.
 
Indemnités de transfert records et déconnectées de la réalités
 
Des mesures qui n'effraient pas le club du Shenhua à Shanghai. Il vient de recruter l'attaquant argentin Carlos Tevez qui grâce à ce transfert devient le joueur le mieux payé au monde avec, selon la presse argentine, 38 millions d'euros par saison. Son arrivée suit de deux semaines celle du Brésilien de Chelsea, Oscar, qui a rejoint le club rival du Shanghai SIPG pour une indemnité estimée à 60 millions d'euros, soit le record d'Asie pour un transfert.
 
Ces sommes déconnectées de la réalité du marché suscitent la polémique en Chine, où nombre de supporters et analystes dénoncent les fonds insuffisants consacrés à la formation des joueurs chinois. La sélection nationale est seulement 81e au classement mondial de la Fifa.

 

Tags:

A- A A+