Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Bahreïn: attaque contre une prison, évasion de détenus

Bahreïn: attaque contre une prison, évasion de détenus

Source : http://www.rfi.fr/moyen-orient/20170101-bahrein-attaque-prison-jau-evasion-detenus-chiite-monarchie-

À Bahreïn, des hommes armés ont lancé dimanche 1er janvier à 05h30 locales une attaque contre la prison centrale de Jau, où sont détenus de nombreux citoyens bahreïnis de confession chiite accusés d'être impliqués dans des violences. Plusieurs déténus se sont évadés. Un policier a été tué dans cette attaque, a annoncé le ministère de l'Intérieur.

Dix détenus de la prison centrale de Jau, située sur la côte est de l'île du Golfe, se sont évadés, dont sept condamnés à la perpétuité et trois à de lourdes peines de prison pour des « actes terroristes », a annoncé le ministère qui publie une liste nominative des dix évadés. Un policier a été tué et un autre blessé dans l'attaque contre la prison de Jau. Les assaillants, 4 à 5 membres d'« un groupe terroriste » et armés de fusils automatiques et de pistolets, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Difficile encore de trouver une justification à cette action d'éclat, mais les autorités ont d'ores et déjà lancé une opération de ratissage pour rechercher et arrêter ceux qu'ils considèrent comme des « terroristes », ainsi que les prisonniers évadés.

En juin, 17 détenus avaient déjà réussi à s'affranchir de leur cellule dans une autre prison de Bahreïn. Les forces de police les avaient cependant rattrapés rapidement.

De nombreux citoyens bahreïnis de confession chiite accusés d'être impliqués dans des violences sont détenus à la prison de Jau.

Violence confessionnelle

Cette attaque ravive donc les soupçons de plusieurs organisations internationales à propos du traitement des chiites au sein de la dynastie sunnite des Al-Khalifa, où de nombreuses figures de l'opposition ont été placées sous les verrous.

Bahreïn, petit pays du Golfe, est secoué depuis février 2011 par un mouvement de contestation animé par la majorité chiite qui réclame une véritable monarchie constitutionnelle et une meilleure prise en compte de ses intérêts.

Ces dernières années, des dizaines de personnes, dont des opposants, ont été jugées et condamnées à de lourdes peines de prison, et pour certains à la déchéance de leur nationalité, notamment pour violences ou critiques contre le pouvoir.

Les autorités de Manama nient toute discrimination envers les chiites à Bahreïn et accusent régulièrement l'Iran de s'ingérer dans ses affaires et d'entretenir la violence dans le royaume.

 

Tags:

A- A A+