Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Mondial 2018: Brésil-Argentine, un duel de titans

Mondial 2018: Brésil-Argentine, un duel de titans

Source : http://afriquefoot.rfi.fr/20161110-mondial-2018-bresil-argentine-duel-titans-fifa-football

L’Argentine se déplace ce jeudi 10 novembre à Belo Horizonte, pour affronter le Brésil au stade Mineirão, un match comptant pour la 11e journée des éliminatoires de la zone Amérique du Sud pour la Coupe du monde 2018, qui se déroulera en Russie.

Un choc au sommet se dispute ce soir au Brésil, plus précisément durant la nuit du jeudi au vendredi à 00h45 TU, entre les Brésiliens et les Argentins. Les deux équipes se retouvent au stade Mineirão à Belo Horizonte, là où le Brésil avait été écrasé par l’Allemagne, 7-1, en demi-finale de la Coupe du monde 2014, organisée par les « Auriverdes ».

Le Brésil veut conforter son fauteuil de leader

La « Seleção » occupe actuellement la première place du groupe unique des éliminatoires de la zone Amérique du Sud pour la Coupe du monde 2018. Il faut rappeler que seuls les quatre premiers se qualifient directement pour la Russie, tandis que le cinquième devra passer par un barrage face au vainqueur de la zone Océanie.

Marquinhos, titulaire en charnière avec le Brésil, révèle l’importance des deux prochaines rencontres, au micro de RFI : « Nous avons un match important face à l’Argentine, ensuite un autre important face au Pérou. On est heureux d’occuper la tête du groupe, donc on doit conserver cette place, et on doit continuer à travailler comme on le fait pour réussir à la garder. »

Pour le défenseur central du Paris Saint-Germain, il faudra réaliser une excellente prestation pour pouvoir remporter la rencontre : « Face à l’Argentine, on va jouer à domicile, devant nos supporters, devant notre famille, donc on espère beaucoup de ce match. On va essayer de faire un grand match, j’espère pouvoir aider mon équipe et si on fait tous un bon travail, on pourrait sortir vainqueur de cette rencontre. »

Tite, un entraîneur invaincu

L’entraîneur du Brésil, Tite, qui a remplacé Dunga après le désastre à la Copa América Centenario où la « Seleção » n’avait pas passé la phase de groupes, est aujourd’hui invaincu après quatre matches. Les prestations ont d’ailleurs été probantes, 3-0 face à l’Equateur, 2-1 face à la Colombie, 5-0 face à la Bolivie et 2-0 face au Venezuela.

Des résultats intéressants mais le test grandeur nature, sera sans aucun doute face à l’Argentine. Un mauvais match, ou même une défaite, pourrait ébrécher la confiance déposée par les supporters sur cet entraîneur, qui a connu des succès par les clubs où il est passé. Il a remporté la Copa Libertadores, équivalent de la Ligue des champions, avec les Brésiliens de Corinthians en 2012, et il a également gagné le championnat du monde des clubs de la FIFA avec Corinthians en 2012 en battant en finale les Anglais de Chelsea, dirigé par l’Espagnol Rafael Benítez.

Du côté des joueurs, l’entraîneur fait n’unanimité : « L’équipe n’a pas changé, car il y a eu très peu de modifications en terme de joueurs. Je pense que le travail que nous réalisons est très positif. On a essayé de retoucher quelques détails et ce sont eux qui font la différence. Tite est un entraîneur qui donne des opportunités si vous le méritez », souligne Marquinhos, défenseur central des « Auriverdes ».

L’Argentine en mauvaise posture

L'Albiceleste est mal en point lors de ces éliminatoires. L’équipe de Lionel Messi est actuellement à la sixième place du classement avec 16 points, à cinq longueurs du leader, le Brésil. Surtout les Argentins n’occupent pas une position qui pourrait les envoyer en Russie.

Sans Lionel Messi, lors des deux derniers matches, l’Argentine a été battue par le Paraguay, à domicile, et n’a pas pu faire mieux qu’un match nul, 2-2, face au Pérou à l’extérieur. Elle devra se reprendre mais la tâche ne s’avère pas facile car, en plus des Brésiliens, l'Albiceleste devra affronter la Colombie, quatrième avec un point d’avance sur les Argentins.

Edgardo Bauza, le sélectionneur de l’Argentine, va s’appuyer sur sa star, Lionel Messi, qui avait un temps décidé d’abandonner la sélection après la défaite en finale, pour la deuxième fois de suite, de la Copa América face au Chili. Il y a un an, le 13 novembre 2015, les Argentins avaient fait match nul, 1-1, face aux Brésiliens.

La dernière victoire de la « Seleção » remonte au 11 octobre 2014, à domicile, 2-0 lors d’un match amical, tandis que l'Albiceleste a gagné pour la dernière fois le 9 juin 2012, 4-3, sur le sol argentin lors, à nouveau, d’une rencontre amicale.

 

Tags:

A- A A+