Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

L'Equateur admet avoir restreint l'usage de l'internet à Assange

L'Equateur admet avoir restreint l'usage de l'internet à Assange

Source : http://www.rfi.fr/ameriques/20161019-equateur-assange-internet-ambassade-restriction-campagne-clinto

 

L'Equateur a admis mardi avoir restreint temporairement l'usage de l'internet dans son ambassade de Londres, où est réfugié depuis 2012 Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, pour échapper à son extradition vers la Suède. Cette décision a été prise en raison de la publication d'une importante quantité de documents qui ont un impact sur la campagne électorale aux Etats-Unis.
La connexion internet de Julian Assange a été coupée samedi 15 octobre à 17 heures, très exactement. Depuis, Wikileaks a accusé l'Equateur d'avoir agi sous la pression du chef de la diplomatie américaine, John Kerry. Une accusation immédiatement démentie par Washington.
Parmi les milliers de documents récemment rendus publics par Wikileaks, une grande partie vise la candidate démocrate à la Maison Blanche, Hillary Clinton.
Les discours d'Hillary Clinton
Samedi dernier, lorsque la connexion de Julian Assange a été coupée, Wikileaks venait de publier des discours d'Hillary Clinton payés par la banque Goldman Sachs, mettant en lumière ses liens avec Wall Street. La candidate démocrate a accusé le gouvernement russe d'être responsable de ces fuites, tout en reprochant à Wikileaks d'aider son adversaire républicain Donald Trump.
Dans cette affaire, Quito se veut neutre et insiste sur sa souveraineté : le gouvernement équatorien n'intervient pas dans les affaires internes des autres pays, ne s'immisce pas non plus dans les processus électoraux en cours et ne soutient pas un candidat en particulier.
L'Equateur a aussi tenu à souligner que cette restriction d'internet était temporaire et qu'il continuerait à protéger la vie et l'intégrité physique de Julian Assange.
 

 

Tags:

A- A A+