Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

VIIIèmes Jeux de la Francophonie: La Côte d’Ivoire veut offrir un environnement écologique

VIIIèmes Jeux de la Francophonie: La Côte d’Ivoire veut offrir un environnement écologique

Source : L’intelligent d’Abidjan

Un atelier de validation de la politique de développement durable des VIIIème Jeux de la Francophonie s’est tenu le mercredi 14 septembre 2016 à Abidjan.

L’une des particularités de cette édition est de faire des Jeux, un projet respectueux de l’environnement, afin d’organiser des Jeux écologiques comme le stipule cette VIII èmes édition. Les documents qui ont fait l’objet de validation sont plus précisément, la politique de développement durable, la politique achat durable, les indicateurs de développement durable et le guide des bonnes pratiques. Il s’est agi pour les participants d’être plus réalistes dans les objectifs, les actions, la vision, afin de sortir des résultats qui seront réalisables sans difficulté pour les prochaines étapes de l’organisation. La diversité et la qualité des participants a su rehausser le niveau des échanges. On peut citer entre autres, la société civile, et les représentants des ministères techniques. Pour mieux répondre aux exigences liées au développement durable, le ministère de l’Environnement a détaché une équipe d’experts en développement durable afin d’appuyer le Comité National des Jeux de la Francophonie (CNJF). Les actions entreprises par cette cellule permettront de mettre à la disposition des commissions, des outils de développement durable adéquats pour la réalisation de leurs activités ; d’impliquer tous les acteurs et professionnels du secteur liés au développement durable ; d’optimiser l’impact du développement durable au sein de toutes les couches sociales au plan national ; d’atteindre la certification de la norme ISO 20121. L’idée de faire face aux enjeux du 21ème siècle et de contribuer à atteindre les objectifs du développement durable (ODD), implique que l’organisation des VIIIème Jeux tienne compte des aspects écologiques. Ceux-ci se traduiront en actions et en activités d’informations et de sensibilisation sur la protection de l’environnement et l’utilisation rationnelle des ressources naturelles et renouvelables. Ils se traduiront également dans tous les secteurs organisationnels des Jeux tels que les infrastructures, l’aménagement, le tourisme, la gastronomie, le transport, l’accueil, l’hébergement, l’accréditation, la billetterie et les cérémonies. Il faut souligner que l’organisation de ces Jeux aura un impact certain sur l’environnement à travers la pollution, les déchets et même sur les habitudes. Pendant plus de dix jours, Abidjan connaîtra un trafic dense en matière de gestion de foule, à savoir les 4000 participants attendus sans compter les autres invités. Un trafic routier très dense et une production de déchets énorme sur les sites d’activités seront également observés. La Côte d’Ivoire a fait la promesse de donner une touche particulière à l’organisation de ces Jeux, en mettant un accent assez remarquable sur le volet écologique et le volet durable. Ces deux valeurs nourries de la notion de développement durable ont été développées dans le dossier de candidature d’Abidjan 2017. Rappelons que ces Jeux se tiendront du 21 au 30 Juillet 2017 à Abidjan.

Tags:

A- A A+