Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Papa Wemba au lancement à Paris de la 9ème édition du FEMUA : Je suis honoré de participer à ce festival. En plus, mon cachet a été déjà payé

Papa Wemba au lancement à Paris de la 9ème édition du FEMUA : Je suis honoré de participer à ce festival. En plus, mon cachet a été déjà payé

Source : L’intelligent d’Abidjan

Plusieurs artistes musiciens, acteurs, et professionnels du monde des arts et spectacles, ainsi que des journalistes ont participé jeudi 25 février 2016 au lancement de la neuvième édition du festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA), au siège de l’UNESCO à Paris. 
Entouré de Jean-Marie Somé, Directeur général de Côte d’Ivoire Tourisme, et de Mme Mariam Sylla, représentant Mme Massandjé Touré-Litse, Directrice générale du Conseil Café-Cacao, Salif Traoré a annoncé les couleurs du FEMUA 9. 
Au chapitre des innovations apportées pour l’édition 2016, le commissaire général du festival des musiques urbaines d’Anoumabo et patron de Gaou Production, a révélé l’ouverture d’un volet spectacle pour la catégorie enfant : « Il est vrai que ce festival pose des actions sociales en faveur des enfants, mais ils ont aussi envie de prendre part aux festivités qui constituent le FEMUA. Pour la partie concert qui se déroule d’habitude qu’en soirée, nous avons décidé d’offrir un concert de jour de sorte à permettre aux enfants d’apprécier en prestation leurs artistes préférés. Le FEMUA KID sera pour le mercredi 20 avril 2016 ».
Six artistes ivoiriens ont été cooptés pour le FEMUA 9 ; à leurs côtés presteront 9 artistes internationaux dont le rappeur français Kery James, la Camerounaise Charlotte Dipanda, le Congolais Papa Wemba, et le Jamaïcain Ijahman. 
Les artistes ivoiriens John Kiffy et Yabongo Lova ont pris part à cette cérémonie de lancement de ce festival qu’ils jugent comme une scène importante parmi les meilleurs festivals du monde. 
« Le FEMUA est une grande première, je n’ai jamais vu ça en Afrique. Je suis honoré de participer à ce festival. En plus, mon cachet a été déjà payé », a souligné pour sa part le maître de la Rumba, Papa Wemba. 
Pendant 6 jours, du 19 au 24 avril prochain, Abidjan et Korhogo connaîtront une ambiance particulière. 
Korhogo, parce que dans le cadre du FEMUA décentralisé, c’est la ville de Korhogo qui a été choisie pour accueillir le concert de clôture du 24 avril.
Placé sous le thème de ‘’Jeunesse et développement’’, le FEMUA 9 parrainé par Henri Konan Bédié, donnera des séances de formation à de jeunes acteurs du secteur des arts et du spectacle pour les aider à apporter une contribution significative à l’émergence de l’industrie musicale ivoirienne par les soins du Programme du développement de la musique africaine.

 

Tags:

A- A A+