Aujourd'hui :

ivoireactu ivoireactu ivoireactu ivoireactu

Dédicace à la Librairie de France-Plateau : L’écrivain Alafé Wakili mobilise Amichia et Bacongo autour de “Championne l’Enjailleuse”

Dédicace à la Librairie de France-Plateau : L’écrivain Alafé Wakili mobilise Amichia et Bacongo autour de “Championne l’Enjailleuse”

Source : L’intelligent d’Abidjan

La Librairie de France d’Abidjan-Plateau a abrité le vendredi 26 février 2016 la cérémonie de dédicace du roman ‘’ Championne, l’Enjailleuse’’ du journaliste-écrivain, Alafé Wakili devant un parterre de personnalités et de journalistes. 
Troisième œuvre littéraire du journaliste-écrivain, Alafé Wakili, ‘’Championne l’Enjailleuse’’ est un roman de 106 pages subdivisé en 14 chapitres. Championne est une femme qui est la recherche permanente du bonheur. Ce qui la pousse à tomber dans les bras d’Almany, un Imam déjà marié ayant fait la Mecque dix fois. C’est elle qui ‘’met le grappin’’ sur les hommes. Mario et Roméo ne pourront pas échapper à ses ‘’griffes de félin’’. La scène se passe dans la République de Babi où il y a des Babatché (hommes riches) et les Baramogô (les parents). C’est une œuvre facile à lire. Le roman est écrit aussi bien en français classique, que dans les expressions argotiques ivoiriennes appelées communément "le nouchi". La première de couverture du roman est illustrée par une foule d’hommes de fonctions diverses devant laquelle se trouve une femme ayant un billet de 10 mille francs CFA plaqué sur la cuisse, que laisse transparaître une mini robe rouge . Cette femme est sur un tapis rouge. C’est, à n’en point douter, la ‘’ Championne l’Enjailleuse’’ qui attend le mieux-disant ou plus offrant de ces hommes. C’est cette œuvre qui a été dédicacée par l’auteur Alafé Wakili, l’un des meilleurs journalistes de sa génération. Il est diplômé en philosophie. Il est stratégiste politique, expert-consultant en communication et en relations publiques. Il est actuellement le directeur général de la société Socef-Ntic, éditrice du quotidien ‘’ L’Intelligent d’Abidjan’’, et promoteur du site et magazine Afrikipresse.fr. 
François Amichia, ministre des Sports et Loisirs, parrain de la cérémonie a dit que l’auteur Wakili Alafé est un homme de lettres doublé de journaliste qui sait apporter les critiques justes. Il a souligné que le roman ‘’ Championne L’Enjailleuse révèle la face cachée de certains femmes. Mais, au-delà de ces tares que révèle le roman, dit-il, il faut aussi voir les souffrances de la femme. Son regard a fait l’unanimité et suscité le soutien de toute l’assistance. 
Le Professeur Kaudjis, représentant Ibrahim Cissé Bacongo, Conseiller spécial du président de la République, a dit que le roman "Championne L’Enjailleuse" décrit un pan de la société ivoirienne. C’est un roman-témoignage qu’il invite tout le monde à le lire. 
Mobio N’Koumo, directeur du Livre au ministère de la Culture et de la Francophonie, a conseillé à tous de lire l’œuvre, en souhaitant bon vent à l’œuvre et son auteur.
Quant à René Yedieti, Pdg du groupe Libraire de France, il a promis que sa structure fera des pieds et mains pour faire la promotion de l’oeuvre dans son réseau de librairies , tant en Côte d’Ivoire qu’à l’étranger. Et d’ajouter : « Le roman ‘’ Championne L’enjailleuse’’ est bien écrit et le papier est de qualité ». 
Yahn Aka, directeur général des Éditions maïeutiques éditeur du roman a, pour sa part, annoncé que conformément à la philosophie de Socrate, sa structure a décidé de donner naissance aux œuvres de l’esprit. C’est pourquoi, elle a accepté d’éditer le roman ‘’ Championne L’Enjailleuse’’.
 

 

Tags:

A- A A+